Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

L’information cherchée et partagée, méthode Meynaud et Gavillet

En moins de deux ans de rencontres fructueuses, ils ont affiné une méthode commune qui aurait pu porter leurs deux noms si la générosité de l’un et la discrétion de l’autre ne s’étaient pas opposées à la prise d’un tel brevet

«Dès le premier numéro, il encourage Domaine Public. Tous les quinze jours, je le rencontrais et pouvais bénéficier de sa culture et de sa documentation exceptionnelle.» (DP 834) Il, c’est Jean Meynaud, professeur de science politique à l’Université de Lausanne de 1955 à 1965. Je, c’est André Gavillet qui se souvient, en 1986, d’un interlocuteur privilégié qui l’avait marqué par «un don personnel de l’hospitalité, au sens le plus fort du terme, humain et intellectuel».

Outre leur commune profession d’enseignant, accomplie avec le même élan et le succès mérité, Jean Meynaud (1914-1972) et André Gavillet (1924-2014), venus respectivement du droit économique et des lettres françaises, partageaient la même passion: celle de comprendre et d’expliquer les véritables ressorts de la vie politique, d’analyser les mécanismes de conquête et d’exercice des pouvoirs. Des pouvoirs institutionnels évidemment, mais aussi de ceux des groupes de pression dont le professeur Meynaud s’était fait une spécialité.

A l’automne 1963, quand DP sortait son premier numéro, Jean Meynaud publiait l’un de ses ouvrages majeurs: Les organisations professionnelles en Suisse. Elles ont marqué, ces 340 pages éclairantes sur les principaux groupements qui s’emploient à influer sur la vie politique et socio-économique dans le sens de leurs intérêts – en se neutralisant bien souvent. Belle invitation, tout à fait inédite à l’époque, à voir qui circule dans les couloirs du Palais fédéral, qui livre un avis de poids dans les procédures de consultation, qui participe aux travaux des commissions chargées de suivre les principaux domaines de l’activité publique. Exactement l’exigence de transparence et le type d’analyse que DP a poursuivies jusqu’à ce jour.

A l’époque, l’étude scientifique des faits et des jeux politiques représentait une approche suspecte, pour ne pas dire subversive. Passe encore dans un bimensuel de la gauche convaincue, mais fréquentable. Passe encore dans le miroir temporaire et plutôt complaisant de l’Exposition nationale de 1964, où la Voie suisse osait observer que «des associations professionnelles ont tendance à confondre leur intérêt propre avec l’intérêt général.» (DP 18). Mais chez les gens sérieux, dans les milieux académiques en particulier, on se méfiait de tant de curiosité méthodique pour les réalités du terrain, surtout quand il est travaillé par un laboureur fulgurant venu d’ailleurs. Un Français prestigieux qu’on n’a pas su, ou pas voulu, retenir à Lausanne. Et cela pour une raison qu’André Gavillet, lui-même observateur engagé, a finement formulée: le professeur Meynaud a appliqué sa méthode scientifique «à l’étude de notre démocratie pour prouver combien elle diffère de l’image toute faite qu’on en donne.» (DP 32). Impardonnable évidemment.

N’empêche, la décennie Meynaud aura durablement marqué la recherche en science politique dans notre pays, tout comme le développement de DP dont la rédaction actuelle comporte encore de ses anciens étudiants. Depuis Montréal, le professeur a livré des écrits sur l’installation du fascisme en Grèce, un pays qu’il connaissait bien (DP 73) et sur la soi-disant mise en valeur de la Crète par Litton Industries, exemple de colonialisme américain en Europe même (DP 81).

Mais surtout, l’héritage de Jean Meynaud se manifestera dans de nombreux articles d’André Gavillet sur les rapports de forces déterminant les processus de décision en Suisse et sur les rouages de l’économie industrielle et financière. Les deux cahiers spéciaux que DP a consacrés au capitalisme suisse, parus en février et en novembre 1970, portent sa marque, même si son élection au Conseil d’Etat en mars 1970 lui a imposé de «cesser d’assumer la responsabilité rédactionnelle» du journal, à l’époque toujours bimensuel (DP 128).

Aujourd’hui, alors que Google et Wikipédia ont réponse à presque tout et donnent des pistes pour trouver le reste, pour ne rien dire des 25 millions de nouveaux sites Internet mis en ligne chaque mois dans le monde, on peine à imaginer le travail de bénédictin que représentait jusqu’au début des années 90 du siècle dernier la rédaction d’une simple monographie consacrée à une branche économique, à un groupe ou à une entreprise. Il fallait être actionnaire pour recevoir le rapport annuel d’une société ou, à défaut, entretenir une intense correspondance avec son administration et prendre de difficiles contacts avec les organisations professionnelles concernées. Ces démarches n’épargnaient pas toujours le déplacement aux Archives économiques suisses de Bâle ni au Sozialarchiv de Zurich. Tout ce travail a été fourni à l’instigation d’André Gavillet par «l’équipe de DP», d’ailleurs invitée chez le professeur Meynaud (DP 167) qui mobilisait de son côté des groupes d’étudiants chercheurs.

Loin d’Aragon – son sujet de thèse –, mais proche de Meynaud et conscient de la nécessité de fonder la réflexion politique et l’action syndicale sur une information de première main, André Gavillet a lui-même réalisé des études originales, comme celle intitulée L’extraordinaire enrichissement des grandes entreprises suisses en dix ans. De 1957 à 1967, leur valeur boursière a quadruplé (DP 102).

La multiplication des sources d’information et leur accessibilité instantanée facilitent désormais les recherches, y compris sur les sujets autrefois gardés comme autant de secrets d’affaires. Au point qu’en situation d’«infobésité», le travail a changé de nature: il ne s’agit plus de chercher les renseignements nécessaires à telle étude, mais de trier les informations pertinentes noyées dans la masse des communications diffusées sur la toile. A l’air trop rare a succédé l’étouffement.

Mais le problème demeure: comprendre comment les institutions, les marchés, les acteurs fonctionnent. Et la solution reste celle d’André Gavillet, et donc de DP qui la recherche depuis toujours: le savoir éclairé, facteur d’émancipation démocratique, de progrès technique, de croissance économique et d’avancées sociales.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/26357 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/26357

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP