Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Trafic routier: les Suisses dans le luxe et la pollution

Le marché automobile national est atypique et coûteux

Photo Adam Russell
Photo Adam Russell (licence CC)

C’est un des marronniers de la presse quotidienne, comme on dit dans le jargon, autrement dit un sujet qui apparaît régulièrement, quasiment à l’identique, comme les effets de la canicule en été ou les vagues de froid en hiver. Ainsi du marché de l’automobile en Suisse, avec les titres habituels sur la domination des marques allemandes et le goût de nos compatriotes pour les grosses voitures et les 4×4 polluants.

Rappelons ici que 36% des voitures neuves acquises en Suisse en 2013 sont des véhicules à traction intégrale, soit plus du double du chiffre allemand! L’explication traditionnelle de la Suisse comme pays de montagne nous semble spécieuse. Les Suisses se rendaient aussi nombreux aux sports d’hiver avant l’ère du 4×4 et aucune étude scientifique ne permet de conclure que la possession d’un véhicule à traction intégrale offre un avantage quelconque en matière de sécurité hivernale. Ce genre d’engins est bien sûr indispensable pour certaines professions comme les paysans de montagne ou les forestiers, mais cela ne représente qu’une petite fraction de cette part de 36%. Et les véhicules hybrides, électriques ou à gaz, représentent tout juste 3% du parc des voitures neuves en 2013.

Dans la statistique des ventes de véhicules neufs, le peloton de tête comprend cinq marques: Volkswagen, Audi, Skoda, BMW et Mercedes. Si la présence du constructeur tchèque, passé aux mains de la firme de Wolfsburg, marque le retour du savoir-faire industriel de l’Europe centrale sous direction allemande, la présence parmi les plus gros vendeurs de marques partout ailleurs considérées comme appartenant à des fabricants très haut de gamme défie toute explication rationnelle.

Dans leurs arbitrages financiers, les Helvètes accordent clairement une place très importante à la voiture. Ce tropisme mériterait une étude fine. Nous sommes, c’est bien connu, un peuple de locataires et, lorsque nous achetons de l’immobilier, l’amortissement reste en général très limité. Le revenu disponible est-il reporté sur la voiture qui devient signe de prestige social en lieu et place du logement? Ce n’est qu’une hypothèse.

Il n’y a bien sûr pas de relation directe simple entre les achats de 4×4 et les coûts du trafic routier. Notons simplement qu’en 2010, les coûts externes du trafic routier s’élèvent à 7,6 milliards de francs et ceux du trafic ferroviaire à 727 millions. En ce qui concerne les coûts directs, ils sont environ six fois plus élevés pour le trafic routier privé (51,3 milliards de francs) que ceux des transports publics de personnes (9 milliards). Ces chiffres – les derniers disponibles – datent malheureusement de 2005, mais la situation n’a sans doute guère évolué depuis. Tout commentaire s’avère superflu.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/26140 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/26140

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP