Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Les sports d’hiver vont bien… jusqu’à quand?

Le réchauffement climatique rendra plus aléatoire la pratique du ski vers 2050

Photo Bristley
Photo Bristley (licence CC)

Les statistiques des nuitées hôtelières en Suisse durant la saison d’hiver qui s’étend de novembre à avril sont plutôt bonnes, avec une hausse de 0,9% par rapport à l’année précédente.

Bien sûr ces statistiques ne font pas la différence entre voyages d’affaires, déplacements professionnels et séjours touristiques, mais la division de la Suisse en 13 régions touristiques permet d’affiner la vision. La hausse est spectaculaire à Genève (+4,5%) et à Bâle (+2,2%), mais il s’agit sans doute avant tout d’affaires et de travail. Pour les sports d’hiver, la progression est sensible surtout dans l’Oberland bernois (+3,0%). D’autres régions touristiques progressent plus lentement, c’est le cas des Grisons (+0,3%) ou du Valais (+0,1%), mais on peut affirmer que le tourisme hivernal se porte assez bien.

Il y a toutefois un problème sérieux à moyen terme: le climat, son réchauffement et la présence de plus en plus précaire de la neige à moyenne altitude. La solution est connue, le recours massif aux canons à neige. En Suisse, la surface des pistes enneigées artificiellement est passée de 10% en 2003 à 36% en 2010, de 38% à 62% en Autriche, de 38% à 70% en Italie et de 11% à 21% en France.

Ces chiffres doivent être interprétés. La France a créé de nombreuses stations artificielles en altitude autour de 1’600 mètres dans les années 60. Les domaines skiables y sont pour l’instant moins soumis au réchauffement. A l’inverse, en Autriche, des stations très connues comme Schladming ou Kitzbühel sont à 800 mètres et leurs pistes traditionnelles très exposées aux changements du climat.

Le même document de synthèse estime possible que la durée de l’enneigement dans les Préalpes soit réduite de 20 à 40% à partir de 2030 et qu’il n’y ait plus de neige garantie en dessous de 1’500 mètres dès 2050. Bien entendu les évolutions ne sont pas linéaires et rien n’exclut des hivers avec de fortes chutes de neige.

Selon une étude de la Cour des comptes du canton de Vaud, les coûts de production de l’enneigement artificiel sont inférieurs à la part du chiffre d’affaires supplémentaire ainsi généré dans les stations, mais les dépenses d’eau et d’électricité peuvent monter très rapidement, sans parler de la dégradation du paysage et du gaspillage énergétique.

Les sports d’hiver en Suisse sont à la croisée des chemins. Des investissements lourds sont envisagés ou déjà planifiés un peu partout dans nos Alpes. La durée de vie de tels équipements est de trente à quarante années, ce qui conduit précisément autour de 2050.

Les dépenses d’infrastructures de ces prochaines années en montagne sont sans doute les dernières qui peuvent être conçues dans le cadre des sports d’hiver tels que nous les connaissons aujourd’hui. Alors oui, aujourd’hui le tourisme hivernal va plutôt bien, tant mieux, et c’est donc le bon moment pour réfléchir sérieusement à l’avenir, lorsque la neige se fera rare au-dessous de 1’500 mètres.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/25928 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/25928
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP