Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Note de lecture: L’écrivain et les «puits du passé»

Quelle manière plus heureuse de « jouer avec le temps » que de se plonger dans un, voire deux romans, qui font main basse, pour le premier, sur des récits bibliques de l’Ancien Testament, et pour le second, sur des contes et légendes chevaleresques du Moyen-Age ? Deux écrivains célèbres ont suivi cette démarche: Thomas Mann qui écrit, dès 1933, une longue série de quatre volumes intitulée Joseph et ses frères, et Adolf Muschg, en 1993, qui signe les 1000 pages de son roman Le chevalier rouge: une Histoire de Perceval. La plongée littéraire dans ces mythes et récits est autant un voyage dans le passé qu’un choc décapant avec le reflet du présent.

L’origine des histoires.

Un autre rapprochement entre Thomas Mann et Adolf Muschg s’impose: les deux écrivains veulent que leur récit soit épique. L’orgueil d’être historique ou de ne pas être ! On ajoutera à ce sujet que Muschg affectionne tout particulièrement la pluralité des tons, fable poétique, récit épique, fresque religieuse ou farce bouffonne, alors que Thomas Mann, capable d’une ironie très régénératrice, reste dans le réalisme psychologique le plus fin. L’un comme l’autre font irruption dans leur propre texte en s’autorisant à « questionner l’origine et le rythme du récit » pour qu’il devienne encore plus alerte. Mann se demande quelle est la place du narrateur par rapport à l’histoire .
Muschg convoque plus activement le narrateur dans son roman, et insiste au contraire sur son rôle « déstabilisateur».

Joseph, figure emblématique de l’émigration forcée

Après avoir commencé la publication de la série Joseph et ses frères en Allemagne, Thomas Mann se trouve en Suisse en 1936 à Kusnacht, lorsque paraît Joseph en Egypte. C’est donc bien un auteur en instance de déracinement qui se saisit de cette figure mythique de l’homme rejeté de sa maison natale par des forces contraires. En effet, Joseph sort tout juste de la fosse dans laquelle ses frères haineux l’ont jeté, ils le confient à des marchands madianites qui le conduiront en Egypte. Sans réduire le livre à une seule interprétation, on peut y lire une profonde préoccupation de l’auteur face à la montée du nazisme dans le présent de l’Allemagne des années trente. Le monde égyptien dans lequel
« débarque » Joseph est profondément décadent, et l’émigré juif n’aura de cesse d’équilibrer durement adaptation et résistance à ce monde qui s’éteint. Joseph ne cesse de pleurer avec nostalgie le pays de son père, mais mobilise toutes ses forces, et celles de son dieu vivant, pour se construire une personnalité dominante dans les pays d’accueil. Joseph en Egypte est donc un livre optimiste, semblant dire que l’épanouissement de la personnalité humaine est possible, contrairement à tant d’exemples tragiques.

«Les chevaliers du Roi Arthur»

Autre époque, autres dépaysements ! Le livre de Muschg ne suit pas linéairement comme le précédent, un seul destin. Il éclate dans de multiples chemins de traverses, dont les premiers ne concernent que peu Perceval, mais bien sa mère, Herzeloyde. On y apprend qu’elle est l’épouse de Gahmuret et qu’elle est amèrement rejetée. Pour avoir malgré tout un fils, Herzeloyde recourt à un enchanteur du nom de Klinschor; grâce à lui, elle donnera naissance à Perceval. Tout le premier livre est donc dominé par l’enchantement d’une société initiée et hiérarchisée par une mystique. Comment entrer dans cette vie «ensorcellée» sans tomber dans des délires surnaturels? Muschg y parvient fort bien en désenchantant les récits du Graâl par des allusions constantes qui «détraquent» le mystère. Son Enchanteur Klinschor ressemble plus à un «psy» des temps modernes, pour qui l’amour courtois n’est que le mode d’expression des désirs refoulés.
Autre aspect du roman, celui de la vraisemblance. Comment rendre vraisemblables ces chevaliers du Roi Arthur qui ne font qu’errer à travers monts et forêts dans des combats singuliers? Perceval prend conscience de son état, de sa liberté, de la société qui l’entoure et devient en fin de compte un Roi-militant contre une société féodale décadente. Il conquiert, tout au long du récit, le droit d’instruire le procès de cette société fermée sur elle-même (suivez mon regard!) qui n’a que des traditions contraignantes dans le cœur, et le fracas des armes et des cuirasses devant les yeux. Voici donc un nouveau «Bildungsroman», un roman de formation, après Henri le Vert de Gottfried Keller. Ce qui domine c’est malgré tout cette langue allemande fluide, précise, qui s’offre comme un pont en briques (« Ziegelbrücke ») entre le passé mystique et le présent rationaliste.
Eric Baier

Thomas Mann, La série Joseph et ses frères comprend 4 volumes publiés chez Gallimard, collection L’imaginaire,
nos 68,69,70 et 71.
Adolf Muschg, Der Rote Ritter, eine Geschichte von ParzivŠl, Suhrkamp Taschenbuch, 1999 ; n’est malheureusement pas traduit en français.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/259 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/259

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP