Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Votations fédérales : Un dimanche très ordinaire

Le rejet net et compact des sept initiatives populaires soumises au peuple le 18 mai dernier a suscité des commentaires désabusés. Le cumul des non a frappé les esprits et parfois désespéré d’une volonté de changement au sein de la population. Or ces résultats ne divergent en rien de la pratique politique dominicale.
Au cours de la législature qui prend fin cet automne, le taux moyen de soutien aux initiatives s’est élevé à 33%, tout comme dimanche dernier. Qu’elles soient lancées par la gauche ou la droite, les initiatives n’ont qu’une très faible chance de succès. L’initiative sur l’asile de l’UDC (49,9%) et celle de la gauche sur l’abaissement de l’âge de la retraite (46%) ont obtenu les meilleurs résultats des quatre dernières années. Alors que les initiatives pour l’interdiction de l’avortement, pour l’abaissement des coûts hospitaliers et sur les quotas n’ont réuni que 18% des suffrages.
Une première analyse de l’institut GfS montre que les résultats du 18 mai dernier n’ont révélé aucune fracture linguistique d’envergure. Les Alémaniques, par un meilleur soutien aux dimanches sans voitures, confirment une sensibilité écologique plus développée, alors que les Romands, comme à l’accoutumée, attestent d’une plus grande fibre sociale et réservent un meilleur accueil à l’initiative sur les handicapés. Le Tessin, pourtant solidement ancré à droite, confirme sa tendance à mieux accueillir les initiatives que le reste du pays. Et très naturellement, le résultat de l’initiative sur les loyers révèle un clivage entre les centres urbains et la campagne.
La gauche et les Verts, qui avaient recommandé un septuple oui, enregistrent une lourde défaite. Les socialistes en particulier ont peine à digérer le sec rejet de leur initiative sur la santé, d’autant plus qu’ils ont été mal suivis par leur électorat (60%), à peine mieux que les dimanches sans voitures (57%).
Faut-il pour autant conclure que la Suisse est condamnée à l’immobilisme ? La plupart des initiatives rejetées ont suscité des réponses parlementaires plus ou moins satisfaisantes. En matière d’apprentissage, la nouvelle loi sur la formation professionnelle offre un cadre mieux adapté ; la loi sur les handicapés reconnaît le droit à une égalité de traitement qui se concrétisera à un rythme plus lent que celui voulu par l’initiative. Et la loi sur l’assurance maladie, en révision, prévoit une augmentation des subventions et des limites de charge pour les familles.
Tout cela ne constitue certes que des petits pas, à la mesure d’un pays fondamentalement conservateur, mais des petits pas difficilement imaginables sans l’impulsion donnée par des initiatives populaires.

www.polittrends.ch/abstimmungssonntag/erstanalyse

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2554 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2554

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP