Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

La démocratie au 21e siècle

«Herausforderung Demokratie» / «Democracy: An Ongoing Challenge» ouvrage collectif édité par Hanspeter Kriesi, Lars Müller, NCCR Democracy, 2013, 528 pages

Au travers des Pôles de recherche, le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNRS) encourage sur le long terme des projets interdisciplinaires considérés comme d’importance stratégique.

Les défis posés à la démocratie – globalisation, importance croissante des médias dans la vie politique – sont l’un des thèmes soutenus financièrement depuis 2005 par le FNRS. Cette recherche a déjà donné lieu à plusieurs dizaines de publications, en général destinées aux spécialistes. Un récent ouvrage fait exception.

Accessible au grand public (pour autant qu’il lise l’allemand ou l’anglais!) et richement illustré, il présente l’histoire de la démocratie et son développement et analyse les défis auxquels est confrontée cette forme de gouvernement à l’aube du 21e siècle.

Un chemin long et tortueux

Nous sommes tout d’abord invités au parcours historique d’une idée et d’une pratique qui mirent du temps à s’imposer. Des cités grecques aux villes italiennes de la Renaissance, des révolutions anglaise, américaine et française jusqu’aux trois vagues contemporaines de démocratisation – 1920-1940, l’après-guerre et la dernière décennie du 20e siècle –, de nombreux penseurs ont considéré la démocratie d’un œil critique et cette forme de gouvernement n’a cessé d’être contestée. Aujourd’hui seulement elle s’impose comme une valeur universelle.

Il s’agit ensuite de préciser le sens du concept: une forme d’organisation politique qui reconnaît au peuple le pouvoir d’édicter les règles auxquelles il se soumet. Certes, mais dès lors qu’on précise les institutions et les procédures aptes à concrétiser cette définition abstraite, les avis divergent. Qu’est-ce que le peuple? De la conception athénienne qui ne retenait qu’un tiers environ de la population – Aristote lui-même en fut exclu, n’étant pas né à Athènes – au suffrage universel – qui persiste encore le plus souvent à ignorer les résidents étrangers – en passant par le suffrage censitaire, l’évolution est considérable.

Tous démocratiques?

La tenue d’élections constitue une condition minimale pour bénéficier de l’étiquette démocratique. Cette condition permet à la grande majorité des Etats de se proclamer comme tels. Si l’on y ajoute la reconnaissance et la protection des droits fondamentaux, l’alternance majorité/opposition ou tout au moins la participation au pouvoir des minorités, le contrôle et la limitation mutuelle des pouvoirs, le cercle se rétrécit. Et plus encore si l’on adhère à une conception plus substantielle de la démocratie qui prend en compte les résultats de l’action politique: la sécurité intérieure et extérieure, le bien-être économique, les droits sociaux, l’égalité des chances et une répartition équitable des richesses.

Les démocraties contemporaines souffrent de deux maux principaux.

D’une part, une baisse tendancielle de la participation induisant une sélection sociale – l’abstention est plus prononcée au sein des groupes sociaux les plus défavorisés – et affaiblissant ainsi la représentativité des autorités élues.

D’autre part, plus les acteurs et organisations sont proches du centre de la décision politique, moins elles bénéficient de la confiance de la population. Les auteurs y voient la conséquence d’attentes déçues. La compétition électorale et la médiatisation de la politique favorisent l’annonce de promesses difficiles à tenir. Par ailleurs, les citoyens sont devenus plus critiques, une évolution qu’on peut aussi apprécier de manière positive puisque la méfiance à l’égard des représentants renforce la fonction de contrôle, centrale dans le fonctionnement de la démocratie. Plutôt qu’une crise qui mettrait en péril l’existence même de la démocratie, il faut plutôt voir dans ces symptômes le retard des institutions à s’adapter à une réalité nouvelle.

Des conditions d’une démocratie stable

L’ouvrage passe en revue des critères tels que l’homogénéité ethnique, linguistique et religieuse et les stratégies de partage du pouvoir qui permettent de pallier les difficultés inhérentes à l’hétérogénéité dans ces domaines; mais également les facteurs culturels et économiques ainsi que le rôle du contexte international (par exemple, la vague de démocratisation consécutive à la chute de l’empire soviétique).

Les différentes formes institutionnelles que peut revêtir la démocratie sont passées en revue, ainsi que leurs inconvénients et avantages respectifs, sans qu’un modèle ne s’impose clairement. Un chapitre est consacré aux communautés villageoises de Nouvelle-Guinée, de l’Amazonie et du Kenya où, malgré l’absence d’élections et de partis en concurrence, une participation des habitants est bien présente. Les valeurs de base de la démocratie – égalité et liberté des individus – font sentir leur influence hors du champ politique – travail, famille… Illustration de cette diffusion, par exemple, des votations organisées dans les usines italiennes de Fiat.

L’ouvrage conclut avec l’analyse des défis de la médiatisation et de la globalisation auxquels est actuellement confrontée la démocratie.

L’intérêt premier de cette publication réside dans le recours constant aux données empiriques disponibles. Et dans l’utilisation abondante d’illustrations photographiques d’une grande qualité, ainsi que dans l’insertion de courts textes de personnalités ayant marqué l’histoire de la démocratie.

Ce beau livre relié devrait figurer dans la bibliothèque de toutes les personnes préoccupées de l’avenir et du développement de la démocratie.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/25143 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/25143

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP