Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Conseil fédéral: Les qualités personnelles sous haute surveillance

La normalisation de la Suisse passe aussi par la personnification de la vie politique. Cette tendance lourde des démocraties a atteint un degré nouveau à l’occasion de la succession de Ruth Dreifuss. Pourtant les spécificités du système politique helvétique obligent à relativiser l’impact personnel des magistrats sur les grandes décisions.
Passons sur la campagne de sélection des candidatures qui a permis aux médias de faire une débauche de conjectures sur la représentativité régionale, ou politique, des prétendantes. Ces dernières étant peu connues du public, il était certes bon d’en dresser le portrait. Mais leur action politique antérieure et leurs qualités ne sont point encore le gage d’un passage réussi au sein du collège gouvernemental : nombre d’élus brillants auparavant se sont révélés très moyens sinon de piètres magistrats.
Les changements intervenus à la tête des départements sont bienvenus. Non pas tant à cause de la personnalité de leurs nouveaux responsables que pour le principe. Une trop longue présence des magistrats au même poste, si elle permet de se familiariser avec les dossiers, favorise également la routine et renforce la fonction administrative de leurs titulaires, au détriment de leur mission gouvernementale. Un conseiller fédéral se doit d’être un généraliste qui s’appuie sur les spécialistes de l’administration.
Les socialistes n’avaient pas caché leur désir de conserver le Département de l’intérieur et ses lourds dossiers de la santé et des assurances sociales. Comme si de cette continuité dépendait la bonne gestion de ces dossiers. Si Ruth Dreifuss a su résister aux attaques les plus rudes, elle n’en a pas moins dû subir la loi du collège gouvernemental, du Parlement et parfois même du peuple. Pour sa dernière session parlementaire, elle a pu observer l’incurie du législateur qui, après deux ans de travaux en commission, seize heures de débat et des propositions de dernière minute peu réfléchies, n’a pu que constater son impuissance à réviser la LAMal. Pascal Couchepin se verra confronter aux mêmes intérêts divergents et à la même difficulté de trouver des solutions de consensus. Et le Valaisan, tout volontaire qu’il soit, devra compter avec la sanction populaire s’il s’avise, avec la complicité d’une majorité de députés, d’affaiblir la politique sociale ou de chambouler un système de santé encore accessible à tous.
Il semble que les milieux économiques aient fortement pesé pour que le département de l’économie ne revienne pas à la socialiste Micheline Calmy-Rey. Cette réticence fait sourire quand on sait que les «conditions cadre» de l’économie dépendent plus des dossiers financiers, des infrastructures, du droit des sociétés notamment que du faible rayon d’action de ce département. Aussi, la petite dernière a dû se contenter des affaires étrangères, un dicastère qui n’a jamais joui d’une haute estime. Et pourtant la Genevoise pourra y trouver matière à réforme : le service diplomatique est-il toujours adapté aux relations internationales contemporaines ? Elle pourra même tenter de renouer les fils d’une politique étrangère qui a tendance à se diluer dans les activités des autres départements.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2513 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2513

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP