Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Presse: Une liberté bien fragile

Le Conseil suisse de la presse fête ses vingt-cinq ans. Au fil des années, son rôle de gardien des principes éthiques de la profession et d’instance de plainte pour violation de ces principes a pris de l’importance. A l’occasion de cet anniversaire, il a demandé à trois journalistes et à un universitaire spécialiste des médias de brosser un tableau des influences malsaines auxquelles la presse peut être exposée et succombe parfois.
Les quatre orateurs sont d’accord pour juger les pressions économiques beaucoup plus graves et dangereuses que les tentatives d’influence de caractère politique. Christa Mutter, correspondante romande d’un quotidien alémanique, a enquêté sur la presse de Suisse romande. Ce ne sont pas tant les pressions grossières et scandaleuses qui l’inquiètent que cette zone grise où prédominent cadeaux, invitations et avantages divers en faveur des journalistes.
A cet égard, les journaux gratuits, certains magazines spécialisés et les suppléments sont les plus exposés aux pressions et même les intériorisent. Souvent les rédacteurs des suppléments dépendent directement du département marketing de leur publication. Les rubriques «automobile», «tourisme» et «gastronomie» des quotidiens font l’objet de toutes les sollicitudes des milieux économiques concernés.
Christa Mutter signale la situation particulière des journalistes indépendants qui peinent à nouer les deux bouts et acceptent des mandats de relations publiques de la part d’entreprises ou de collectivités publiques. Et qui finissent parfois par confondre les tâches.
En Suisse romande, la plupart des rédactions ne disposent pas de règles clairement définies concernant les avantages à ne pas accepter et auxquelles les journalistes pourraient se référer. Le comportement adéquat des gens de presse dépend beaucoup de l’attitude de la rédaction en chef. Si cette dernière n’hésite pas à défendre ses journalistes contre les pressions et à assumer des articles critiques, le risque d’autocensure devient moindre. D’où l’importance de séparer nettement les fonctions de direction de la rédaction et d’éditeur de la publication, contrairement à la tendance actuelle. Mais avec l’apparition de personnalités de l’économie dans les conseils d’administration et même parfois dans la rédaction – André Kudelski, par exemple, est administrateur d’Edipresse et collaborateur du mensuel Bilan, une publication d’Edipresse -, la marge de manœuvre de la presse devient singulièrement réduite. jd

On peut consulter les quatre exposés précités sur le site du Conseil suisse de la
presse : www.presserat.ch

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2507 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2507

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP