Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Le feutre est élimé

A l’image du feutre (en allemand Filz), ce tissu constitué de fibres serrées, l’économie suisse a construit un réseau dense de relations personnelles. C’est ainsi que l’on retrouve les mêmes personnes dans les conseils d’administration des grandes entreprises, souvent hauts gradés dans l’armée et parfois en charge d’un mandat politique. Mais il faut parler au passé car la chute de Gerold Bührer, le président sortant du parti radical suisse, marque très probablement la fin d’une époque.
Ce réseau, ce Filz comme l’appellent nos compatriotes alémaniques, est dénoncé depuis des années par Christoph Blocher pour discréditer la classe politique et plus particulièrement les radicaux. Historiquement, il a permis de pallier l’étroitesse du recrutement des élites dans un petit pays. D’ailleurs la forte proximité entre la politique et l’économie n’est pas un phénomène récent. Aux premiers temps de la Suisse moderne, les chefs d’entreprise représentaient jusqu’à un quart du Conseil national. Et lorsque l’arrogance bourgeoise dépassait le tolérable, le peuple a su déboulonner les barons de l’économie et de la finance. Dans les années soixante du xixe siècle, le tout puissant conseiller national Alfred Escher – banque, chemins de fer, industrie – en a fait la dure expérience; les citoyens zurichois ont décidé d’élire eux-mêmes leurs magistrats et se sont dotés de droits populaires étendus.
Le réseau n’en a pas pour autant été démantelé. La chute de Swissair, les difficultés du Credit Suisse Group et de la Rentenanstalt ont mis en lumière son importance et ses faiblesses. Car si le Filz a certainement permis d’abaisser les coûts de transaction – entre connaissances on règle plus rapidement les affaires et l’information circule mieux – il a aussi affaibli les contre-pouvoirs et les contrôles. Les agissements irresponsables et la mégalomanie de certains dirigeants économiques durant l’euphorie boursière des années nonante sont là pour en témoigner.
Aujourd’hui, dans le cadre de la mondialisation de l’économie, ce réseau semble perdre d’importance. Les managers de haut vol se désintéressent de l’armée et de la politique, même s’ils ne dédaignent pas la présence de l’un ou l’autre élu dans leurs conseils d’administration. Mais parions que la demande ira en décroissant, à la mesure de la professionnalisation et de l’internationalisation des organes dirigeants des entreprises.
Reste que politique et économie sont indissociables. La seconde est tout aussi légitimée à défendre ses intérêts que n’importe quel groupe social, consommateurs, salariés, rentiers. La fonction du politique consiste précisément à harmoniser ces intérêts divergents, à trouver un équilibre optimal et non à relayer les seuls intérêts de l’économie. On peut imaginer toutes sortes de précautions juridiques pour canaliser et rendre plus transparente l’influence des acteurs économiques. Mais en démocratie, c’est d’abord aux citoyennes et aux citoyens, lors des élections et des votations, de faire preuve de vigilance et de clairvoyance. JD

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2504 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2504

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP