Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

La croissance aveugle contre le développement durable

Ainsi donc durant douze mois, d’avril 2001 à mars 2002, la Suisse a connu une récession économique sans le savoir. Le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco), sans doute entraîné par l’optimisme invétéré de Pascal Couchepin, annonçait pourtant une croissance, modeste certes, mais une croissance tout de même. Le Seco a reconnu son erreur. Aussitôt les partis politiques ont proposé leurs médecines, toutes très classiques, pour relancer la croissance. La droite mise sur la baisse des impôts et des contributions sociales, l’arrêt de la progression de la quote-part de l’Etat, la stimulation de la concurrence par la libéralisation et une lutte plus efficace contre les cartels. Une lutte que la gauche recommande également. Mais cette dernière est plus embarrassée ; l’encouragement aux investissements, sa potion préférée, déjà appliquée en 1993 et 1997, ne serait guère efficace puisque l’anémie conjoncturelle est à mettre sur le compte de la faiblesse des exportations. Elle milite donc pour le maintien des prestations sociales, d’autant plus indispensables dans une période d’incertitude.
Si les moyens divergent, l’objectif ne fait pas l’objet d’une contestation. Par une concurrence accrue et l’amaigrissement de l’Etat pour la droite, par le renforcement de la demande pour la gauche, c’est la croissance qu’il faut au plus vite retrouver. Elle seule garantit notre niveau de vie et permet une certaine redistribution de la richesse produite.
Cette croissance, on le sait, est mesurée par l’évolution du produit intérieur brut (PIB), à savoir la quantité de biens et de services produits pendant un an, exprimée en valeur monétaire. Cette mesure postule donc que plus c’est mieux.
Nous avons déjà souligné à plusieurs reprises la faiblesse de cet indicateur. Parce qu’elles n’ont pas un prix, le PIB ignore toute une série d’activités pourtant indispensables à la bonne marche de la société, tel le travail ménager. Il inclut par contre des éléments dont on voit mal en quoi ils contribuent à la richesse collective, par exemple les coûts engendrés par les accidents de la route (soins médicaux, réparation des véhicules). Des analystes ont calculé qu’une croissance de 3% compensait à peine, en termes monétaires, les nuisances qu’elle engendrait, les dégradations de l’environnement et les atteintes à la santé notamment.
En clair, la croissance ne dit pas tout sur l’état d’une société, sa santé sociale et démocratique. Elle peut être riche, mais révéler des poches importantes de pauvreté, de profondes inégalités en matière d’espérance de vie, d’accès aux soins et à l’éducation. Pourtant l’indicateur du développement humain, élaboré au début des années nonante par le Programme des Nations Unies pour le Développement, continue d’être ignoré par les économistes, alors même qu’il n’indique plus de corrélation avec l’évolution du PIB.
Enfin, la croissance se nourrit largement de la consommation des ressources naturelles non renouvelables. En puisant dans ce capital, nos économies peuvent certes croître, mais pour combien de temps encore ? Le fétichisme du PIB nous rend aveugles aux conditions d’un développement durable. JD

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2486 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2486

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP