Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

L’immigration, bouc émissaire commode pour l’UDC

Les maux dont l’UDC rend responsables les travailleurs immigrés résultent de la politique menée avec constance par ce parti

Photo Damien Roué
Photo Damien Roué (licence CC)

C’est vrai, le Conseil fédéral s’est trompé. En 2000, dans ses explications sur le premier paquet des accords bilatéraux, il ne prévoyait pas une forte immigration en provenance des pays de l’Union européenne.

Tout au plus une dizaine de milliers par an, estimait-il, en se basant sur les mouvements migratoires au sein de l’Europe. Or dès l’ouverture complète des frontières en 2007, entre 60 et 70’000 personnes sont venues chaque année chercher du travail en Suisse.

Faut-il pour autant mettre sur le compte des immigrés tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés, comme le fait l’UDC? Les trains bondés, le réseau routier saturé, le prix du sol et des loyers en hausse constante, les terres agricoles grignotées et le paysage défiguré, la pression sur les salaires, tous ces phénomènes qui perturbent notre vie quotidienne résultent-ils vraiment de cet apport démographique extérieur?

Ou n’ont-ils pas été aggravés par notre incapacité à adopter des solutions adéquates dans chacun de ces domaines? Une incapacité à laquelle l’UDC a fortement contribué par sa politique d’obstruction systématique. Reprenons.

Quand il s’agit de développer les transports publics, l’UDC se retrouve régulièrement du côté des partisans du libre choix des moyens de déplacement. Donc pas de priorité aux transports collectifs, mais un soutien sans faille à l’extension du réseau routier. Avec la double conséquence d’une saturation des premiers et du second, puisque toute amélioration de ce dernier ne contribue pas à fluidifier le trafic, mais au contraire à l’augmenter.

Avez-vous souvenir de propositions de l’UDC en faveur des locataires et pour maîtriser la spéculation foncière? Non, l’UDC s’oppose vigoureusement à toutes les mesures de ce genre, fidèle à sa ligne résolument libérale. Même les paysans, que ce parti cherche maintenant à cajoler avec son initiative sur la souveraineté alimentaire (DP 2015), ne trouvent pas grâce à ses yeux. L’UDC s’est opposée à la révision de la loi fédérale sur l’aménagement du territoire, précisément destinée à préserver les terres agricoles en luttant contre la dispersion de l’habitat. Dès lors, le souci qu’elle manifeste pour la dégradation du paysage n’est pas crédible, d’autant moins qu’elle a combattu l’initiative Weber.

Pour lutter contre la pression sur les salaires, le Parlement a adopté des mesures dites d’accompagnement, malgré l’opposition de l’UDC.

On peut allonger la liste. Les baisses d’impôts et les régimes spéciaux pour les entreprises étrangères, l’imposition forfaitaire des riches contribuables immigrés, toutes ces mesures en faveur de l’attractivité de la place helvétique sont au cœur du programme économique de l’UDC.

Il suffit. L’UDC déplore des évolutions négatives qu’elle ne cesse de favoriser. En stigmatisant l’immigration, elle tente de distraire l’opinion des méfaits d’une politique du laisser-faire dont elle est dans les faits le porte-parole. Vouer les immigrés à l’opprobre des petites gens pour mieux servir les intérêts des nantis, voilà l’éternelle recette du bouc émissaire à l’œuvre. Une escroquerie qu’il faut sans relâche dénoncer.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/24844 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/24844

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP