Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Expositions nationales: Quand l’esprit critique était à la peine

Lors de l’exposition nationale de 1964, le Conseil fédéral a censuré le célèbre questionnaire de Gulliver. Une partie des résultats interdits de publication et
des réponses perdues réapparaissent aujourd’hui.

Les concepteurs d’Expo.02 ont fait le choix d’émouvoir le public, de lui donner à voir, à sentir, à toucher, à entendre. Point d’ambition didactique dans les arteplages, mais plutôt la mise en scène d’une atmosphère que les visiteurs sont invités à s’approprier.
Tout autre fut la démarche de l’Exposition nationale de 1964 : apologie du progrès technique, démonstrations, miroir de la cohésion du pays. Le Conseil fédéral a surveillé de près les opérations. Son délégué, chef de section à l’Office fédéral de l’industrie, des arts et métiers et du travail, ne s’est pas borné à superviser les engagements financiers de Berne; il transmettait à la direction de l’Expo la liste des projets acceptables ou non. La critique n’était pas tolérée là « où les choses étaient, en gros, en ordre ».
Le questionnaire de Gulliver a particulièrement souffert de la censure fédérale. Ce jeu devait permettre aux visiteurs de donner leur avis sur une douzaine de questions politiques et de la vie quotidienne. Il était prévu de transmettre en continu les résultats sur un grand tableau, grâce à un gros ordinateur IBM qui lirait les cartes perforées: une manière d’autoportrait de la Suisse de l’époque. Le Conseil fédéral a exigé le retrait de plusieurs questions – notamment celles concernant l’Europe – et a interdit la publication des résultats. Les 560 000 questionnaires remplis ont probablement été détruits. Une partie des résultats, qui portent sur les 100 000 premiers questionnaires, a été récemment découverte dans des archives américaines. D’après les documents officiels déposés aux Archives fédérales, on constate que le Conseil fédéral était soucieux que l’Expo de 1964 reflète une unité de doctrine et évite d’aborder des thèmes trop sensibles et controversés. L’esprit de la Landi de 1939 n’était pas encore mort dans les années soixante. jd

On peut consulter le questionnaire ainsi que les réponses des 100 000 premiers visiteurs sur le site Internet: www.nzz/expo/aktuell

Un exemple de question

(entre parenthèses, le pourcentage de réponses positives pour les 100 000 premiers questionnaires).

A ton avis, peut-on être un bon Suisse si:
n On est d’origine étrangère ? (77%)
n On ne va jamais voter ? (22.3%)
n On ne se lève qu’à 9 heures ? (59.7%)
n On n’adhère à aucune religion ? (51.8%)
n On vit une double vie ? (25.6%)
n On ne parle qu’une des quatre langues nationales ? (76.4%)
n On dépense sans compter ? (31.4%)
n On n’est pas un bon soldat ? (47%)
n On met en question les valeurs traditionnelles ? (49.3%)

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2481 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2481

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP