Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Accord aérien: Poker menteur

L’occasion était belle de rouler les mécaniques face au grand voisin allemand et d’infliger un camouflet à Moritz Leuenberger pour sa «génuflexion» devant son collègue germanique. En suivant aveuglément les arguments du gouvernement zurichois, de Swiss et de Kloten – la Basler Zeitung parle à juste titre d’un «vol à l’aveugle» -, les députés bourgeois quasi unanimes ont fait preuve d’une grande naïveté ou d’une remarquable capacité de dissimulation.
En effet, l’enjeu de l’accord aérien, signé avec l’Allemagne, ne réside pas, comme l’ont répété à l’envi ses adversaires, dans des limitations inadmissibles au développement de Kloten. L’aéroport zurichois a déjà préparé son plan d’extension pour gérer à terme 420 000 mouvements par an sans pour autant épuiser les 100 000 mouvements prévus par l’accord ni même les 80 000 que le gouvernement allemand s’apprête maintenant à imposer unilatéralement à la Suisse.

Des nuisances supplémentaires

Si aujourd’hui 90% des atterrissages se font depuis le nord, donc en survol de notre voisin, Kloten prévoit de transférer l’essentiel des mouvements – les atterrissages comme les décollages – sur deux pistes en croix dont l’allongement est programmé. Mais, pour réaliser ce plan, il faudra solliciter des autorisations exceptionnelles, notamment en matière de pollution sonore.
Dès lors «l’intransigeance» et «l’attitude discriminatoire» allemandes seront bienvenues pour faire passer la pilule à une population appelée à supporter ces nuisances additionnelles au nom de la sauvegarde de Swiss, de Kloten et de la place économique helvétique.
En clair, le rejet de l’accord arrange bien les acteurs zurichois qui, après avoir bénéficié de la solidarité du pays dans l’affaire Swissair, n’hésitent pas à ridiculiser la Confédération et le Conseil fédéral pour favoriser leur volonté d’expansion. Dans ces conditions, on comprend bien que la bataille judiciaire que Kloten s’apprête à mener n’est que de la poudre aux yeux. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2474 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2474

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP