Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Partis: La situation à mi-législature

Le comportement des électrices et des électeurs lors des enjeux cantonaux confirme le résultat des élections fédérales de 1999.

Comment apprécier les forces respectives des partis politiques entre deux élections fédérales ? La seule indication disponible nous est fournie par les résultats des élections cantonales, en l’occurrence les douze scrutins qui se sont déroulés depuis octobre 1999. Les tendances ainsi révélées doivent être interprétées avec précaution. En effet, le comportement électoral cantonal peut différer des choix lors des élections fédérales.
L’UDC progresse nettement, confirmant sa poussée spectaculaire d’octobre 1999 aux Chambres fédérales. La lente érosion des démocrates-chrétiens se poursuit alors que les socialistes perdent les gains obtenus précédemment, une évolution qui traduit certainement les bisbilles au sein de la direction du PSS au début de la législature. Si les démocrates du centre ont réussi une percée dans les bastions du PDC, ils le font surtout au détriment des petites formations de la droite nationaliste.
La composition des gouvernements cantonaux reflète par contre une grande stabilité. Le PDC défend ses positions alors que l’UDC ne réussit pas à traduire dans les exécutifs ses succès parlementaires. Le scrutin majoritaire en vigueur pour l’élection des conseillers d’Etat explique en partie ce phénomène. Mais il ne faut pas négliger la difficulté de l’UDC à proposer des candidats crédibles et la perception de l’électorat qui voit dans cette formation un parti d’opposition.
Par ailleurs, en matière de démocratie directe, le bilan de l’UDC est plutôt maigre, aussi bien au plan fédéral que dans les cantons. Là également, électrices et électeurs savent bien faire la distinction entre l’élection qui permet de manifester une insatisfaction et les objets concrets soumis à leur appréciation. jd

Répartition des sièges dans les cantons

Parlements Gouvernements
10.99 10.01 10.99 10.01

Radical 711 708 -3 47 47

PDC 658 641 -17 52 52

PS 595 572 -23 30 26

UDC 407 512 +105 17 17

Verts 111 108 -3 4 4

Libéral 114 112 -2 6 7

Autres 287 230 -57 7 10

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2409 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2409

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP