Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Coûts de la santé: Solutions originales pour un cabinet médical zurichois

Assurer la qualité des soins à un coût supportable est chose possible. Des expériences de caisses de santé conduites avec succès depuis plusieurs années le montrent.
Le cabinet médical Medix a ouvert ses portes en 1998 à Zurich dans un ancien bâtiment industriel. Il regroupe aujourd’hui dix praticiens qui prennent soin d’environ 8000 patients. 40 % d’entre eux sont assurés auprès de trois grandes caisses selon le système de la caisse de santé (HMO) et bénéficient d’une réduction de prime de 15 à 20 %. Pour ces assurés, Medix négocie un forfait annuel avec les assurances, forfait qui doit couvrir tous les coûts de traitement, les médicaments et les frais d’hospitalisation.
Les médecins du groupe ont donc intérêt à la bonne santé de leurs patients. Le cabinet propose un horaire d’ouverture très large et dispose d’un service d’urgence permanent. On évite ainsi que le patient soit trop rapidement hospitalisé. Et lorsque l’hospitalisation se révèle nécessaire, le patient est régulièrement suivi par un médecin de Medix. Il ne s’agit pas de simplement limer les frais au détriment de la santé du patient, mais de discuter avec ce dernier des avantages et des inconvénients d’un traitement ; mais c’est toujours au patient qu’appartient la décision finale.
Pour assurer la qualité de ses prestations, le cabinet se réunit une fois par semaine pour la formation continue et l’établissement de standards de traitement. Les médecins sont rétribués au barème d’un médecin-chef hospitalier, augmenté d’un éventuel bonus jusqu’à 20 %.
Aujourd’hui, seuls 10 % des assurés en Suisse ont opté pour ce modèle ou pour le système du médecin de famille. Une faible proportion qui s’explique par la promotion insuffisante des caisses pour ces modèles et par une réduction de prime insuffisamment attractive, réduction actuellement limitée par la législation. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2393 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2393

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP