Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Débats de printemps: Ce pouvoir désiré et haï

Du « Manifeste du Gurten » aux analyses de Rudolf Strahm, un large débat s’ouvre sur l’avenir du PSS. Au menu, la participation des socialistes au Conseil fédéral.

Le « Manifeste du Gurten » (DP 1473) a provoqué quelques réactions aussi vives que sommaires, particulièrement en Suisse romande. Le style cavalier de l’exercice n’y est sans doute pas étranger. Il ne justifie pourtant pas la non-entrée en matière, encore moins l’exclusion dont certains voudraient voir frapper leurs auteurs. Ces derniers n’exposent pas un programme ; ils se bornent à énumérer quelques thèmes qui, selon eux, méritent d’être revisités afin de renforcer l’audience de la gauche.
Dans son texte Analyse de la situation et perspectives pour une stratégie d’avenir, le Bernois Rudolf Strahm développe plusieurs de ces thèmes Ð électorat potentiel du PSS, participation au Conseil fédéral, changements structurels et modernisation, rôle de l’Etat et service public, immigration, financement des assurances sociales, fiscalité, globalisation, économie de marché et concurrence .
Dans ces colonnes, nous labourons ces terrains depuis belle lurette. Aussi ne pouvons-nous que nous réjouir de voir s’ouvrir un large débat. Au fil des semaines, nous y apporterons notre contribution. Aujourd’hui, un thème qui secoue périodiquement le PSS, la participation au gouvernement.
Des décennies durant les socialistes y ont aspiré, en vain. Le premier siège obtenu en 1943, l’est à la faveur de la guerre, en quelque sorte un scénario de salut public qui nécessite la participation de toutes les forces politiques. Le second, en 1959, résulte d’un coup de pouce des démocrates-chrétiens qui mettent ainsi fin à l’hégémonie radicale.
Depuis lors, les socialistes ne cessent de se poser des questions. Notre présence à l’exécutif ne nous affaiblit-elle pas ? Quels avantages en retirons-nous ? Jusqu’à quel point les compromis indispensables sont-ils acceptables sans trahir nos valeurs ? Ces interrogations sont légitimes pour autant qu’elles s’appuient sur une analyse détaillée coûts-bénéfices et non sur une hypothèse romantique de retour à une pureté doctrinale originaire. Car la décision du retrait ne peut faire l’économie des conditions du retour. Si dans les cantons, les villes et les communes, le corps électoral manifeste sa volonté de voir la gauche participer au pouvoir, pourquoi pas à Berne ?
Pour Strahm, un rôle de pure opposition serait fatal au PSS car il stimulerait ses tendances centrifuges. Et encore faudrait-il qu’il démontre sa capacité de mettre systématiquement en échec les projets des partis bourgeois en votation populaire. Cette fonction d’opposition, point n’est besoin pour l’exercer de claquer la porte du gouvernement. C’est une caractéristique de notre système politique que de permettre ce « double jeu ». Si l’un des partenaires ne trouve pas son compte dans une décision du Parlement, il peut recourir au peuple qui tranche en dernière instance. Les socialistes ne sont pas seuls à faire usage de cette possibilité. S’ils y recourent plus fréquemment, c’est qu’ils sont minoritaires face au bloc bourgeois.
On peut certes regretter ce fonctionnement chaotique. Au fait, les changements de majorité en régime parlementaire sont-ils plus harmonieux ? Dans les années soixante, DP militait vigoureusement pour un programme de coalition obligeant les partis gouvernementaux. Des socialistes romands reprennent aujourd’hui cette idée, à condition que ce programme intègre leurs principales exigences. Naïveté ou stratégie implicite de sortie du Conseil fédéral ? C’est mal connaître l’hétérogénéité des partis que de croire possible un accord autre que vague, en forme de table des matières.
On peut tourner le dossier dans tous les sens. Les droits populaires et la participation au gouvernement des principales forces politiques sont indissociablement liés. Reste la stratégie des alliances à géométrie variable selon les objets qui permet de trouver des solutions majoritaires : la solution des délais en matière d’avortement et une politique efficace de la drogue avec les radicaux, quelques avancées sociales avec les démocrates-chrétiens, parfois des victoires avec les représentants les plus éclairés des partis bourgeois. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2378 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2378
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP