Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Unique, objet de mon ressentiment

A son retour de Berlin, fin avril, Moritz Leuenberger a été accablé d’opprobre : l’accord signé avec notre grand voisin, qui prévoit la réduction d’un tiers des vols d’approche vers Kloten à partir du territoire allemand, trahirait les intérêts du pays, confinerait à la capitulation, révèlerait l’incapacité à négocier du président de la Confédération.
Ces jugements outranciers traduisent la colère de milieux zurichois peu habitués à être remis en question. Remercions donc l’Allemagne d’obliger ces milieux à enfin ouvrir les yeux.
La réaction zurichoise est à la mesure de l’arrogance manifestée depuis des lustres par les autorités locales à l’égard de ces péquenots du Haut-Rhin. Jamais lesdites autorités n’ont manifesté la moindre attention aux récriminations des Allemands gênés par le bruit des avions se dirigeant vers Kloten, récemment baptisé Unique Ð il faut oser .
Aujourd’hui l’équation « ce qui est bon pour Kloten est bon pour Zurich et la Suisse », en termes d’emplois et de développement économique, n’est plus un tabou. Les langues se délient pour mettre en doute la politique d’expansion soutenue de l’aéroport. L’attractivité d’une région ne repose pas sur la seule existence d’une plate-forme aérienne intercontinentale. La qualité de la vie, péjorée par une croissance inconsidérée du trafic aérien, reste un critère déterminant. Genève, privée de liaisons directes avec la planète, en apporte la preuve.
Les exigences allemandes vont peut-être susciter une réflexion sur une solution helvétique et favoriser une coopération entre les trois aéroports plutôt qu’une course à la croissance en solitaire favorisée par un cantonalisme dépassé.
Les protestations suscitées par cet accord reflètent bien sûr le refus de certaines populations zurichoises, jusqu’alors épargnées, de devoir supporter des nuisances sonores. L’Allemagne nous rappelle tout simplement qu’on ne peut bénéficier des avantages d’une situation sans en assumer aussi les inconvénients.
Les représentants de l’UDC zurichoise et fédérale se sont distingués par leur hargne à l’égard de Moritz Leuenberger. Ils ont perdu l’occasion de se taire. Car en faisant campagne contre l’adhésion à l’EEE en 1992, ce sont eux qui ont contribué à l’affaiblissement de Swissair et du
« hub » zurichois.
Enfin ce que certains ont qualifié de « diktat » allemand met en lumière la faiblesse systémique de notre capacité de négociation lorsque le président de la Confédération, simultanément responsable d’un département, doit défendre un dossier. A supposer que le responsable des transports ait mal défendu les intérêts helvétiques Ð ce qui ne paraît pas le cas en l’occurrence Ð, comment le collège gouvernemental aurait-il pu désavouer le président de la Confédération ? Merci donc à l’Allemagne pour le miroir tendu. JD

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2372 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2372

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP