Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

La sécurité au juste prix

L’armée et la volonté de défense ont façonné l’identité helvétique. Mais, paradoxalement, au pays de la démocratie directe, le peuple n’a pas son mot à dire dans ce dossier. Certes le souverain a pu se prononcer sur la suppression de l’armée et l’achat de nouveaux avions de combat. Mais jamais sur la conception de la défense qui reste l’affaire des experts, beaucoup, et des autorités.
L’initiative socialiste, qui demande la réduction de moitié du budget militaire en dix ans, offre enfin la possibilité d’un tel débat. Car ce cadre financier contraignant impose de redéfinir la politique de défense.
En effet, le Conseil fédéral comme le Parlement peinent à intégrer la nouvelle donne internationale et européenne. Paralysés par une conception périmée de la neutralité, ils persistent à promouvoir une armée axée en priorité sur la défense du territoire Ð contre qui ? Ð au mépris des conditions actuelles et futures prévisibles. Voir par exemple le récent achat de 186 chars de grenadiers, dont la seule justification paraît être la protection du parc actuel de blindés, sans questionnement sur l’opportunité d’entretenir encore un tel parc.
En réalité la conception officielle de la défense, avec une progression prévue des dépenses, traduit un vaste mouvement de transfert des charges du secteur privé vers l’Etat. Les entreprises vont profiter de la réduction des effectifs et de l’introduction d’un service de longue durée. Mais, par contre, l’économie ne veut pas renoncer aux commandes du Département de la défense. Dès lors, on comprend mieux pourquoi Economiesuisse Ð nouvelle appellation du Vorort Ð dirige la campagne contre l’initiative.
L’initiative socialiste s’inscrit dans une tendance forte de réduction des budgets militaires, induite par la chute du mur de Berlin. La Suisse n’échappe d’ailleurs pas à cette tendance. Le budget actuel de la défense avoisine 5 milliards de francs contre 6,4 milliards en 1987. Pour atteindre l’objectif fixé par l’initiative, il faut encore amaigrir ce budget de 1,8 milliard en dix ans. Un objectif qui nous contraindrait enfin à penser notre défense dans un contexte européen, c’est-à-dire à renoncer à l’option mégalomane et irréaliste d’une sécurité en solitaire et à concrétiser cette
« sécurité par la coopération » prônée par le Conseil fédéral. Et à participer pleinement aux efforts de la communauté internationale en matière de maintien de la paix.
Les socialistes sont-ils conscients de l’enjeu ? En tout cas pas celles et ceux qui s’apprêtent à joindre leurs voix à celles de l’UDC et de l’ASIN pour combattre le possible envoi de soldats armés à l’étranger et qui, de ce fait, rendent un bien mauvais service à leur initiative. Antimilitariste et béatement pacifiste, cette dernière n’a aucune chance. JD

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2321 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2321
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP