Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Marché de l’électricité: Les distributeurs n’attendent pas le Parlement

Les électriciens suisses investissent déjà l’Europe, sans que celle-ci exige la réciprocité. Quand le marché anticipe la loi.

Le marché suisse de l’électricité n’est toujours pas libéralisé. En effet, le Conseil des Etats vient de renvoyer l’examen du projet de loi après la votation du 24 septembre prochain sur les taxes énergétiques. Ce retard n’empêche pas les sociétés d’électricité de conquérir de nouveaux marchés à l’étranger.
Alors qu’elles devaient se limiter au commerce de gros au travers du réseau européen interconnecté, elles livrent maintenant à des consommateurs et à des sociétés locales de distribution. En 1998 déjà, le groupe Watt décrochait un contrat avec Fribourg-en-Brisgau, et Waldshut, une ville du sud de l’Allemagne, abandonnait son fournisseur local pour le Suisse Atel. Aujourd’hui, profitant de l’ouverture du marché européen, les distributeurs helvétiques livrent également à des clients français, italiens et autrichiens. Selon les recherches de la Basler Zeitung (5 juin 2000), Atel, les Forces motrices de l’est de la Suisse, les Forces motrices bernoises et le groupe Watt vendront cette année entre six et sept milliards de kWh, soit l’équivalent de la production de la centrale de Leibstadt. Atel a créé en Italie sa propre société de distribution et pris une participation financière dans les Services industriels de Milan et Rome.
Cette présence des distributeurs suisses sur le marché européen peut étonner quand on sait que l’Union européenne exige la réciprocité. Or le marché suisse est toujours fermé aux sociétés étrangères. En réalité, les groupes helvétiques n’ont aucune peine à prouver que leur électricité est produite dans l’Union car, une fois injectée dans le réseau européen, l’origine du courant n’est dès lors plus décelable. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2299 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2299

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP