Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

La démocratie rongée de l’intérieur

Le populisme suisse à la lumière de Todorov

Après la disparition du communisme, grand rival de la démocratie, la population devait fixer ailleurs ses peurs et ses inquiétudes. L’adversaire repoussoir ce sont les étrangers affirme Tzevetan Todorov qui publiait l’an passé chez Robert Laffont Les Ennemis intimes de la démocratie.

Il est bon de lire ou de relire cet essai au tournant d’une d’année où l’UDC occupe le terrain politique par son avalanche d’initiatives, déposées ou annoncées, sur l’immigration de masse (DP 1979), les étrangers criminels (DP 1963), l‘internement des requérants d’asile déboutés et la fin des admissions provisoires.

Todorov, historien français d’origine bulgare, constate la montée généralisée du populisme et de la xénophobie en Europe. Les Pays-Bas et le Danemark, considérés pourtant comme des pays ouverts, ne font pas exception, ni la Suisse où «le parti xénophobe de Christoph Blocher, qui se cache derrière l’appellation Union démocratique du centre, assimile les étrangers aux moutons noirs, et provoque un référendum qui interdit la construction de minarets dans ce beau pays». Pour l’UDC, l’ABC de la démocratie consiste à donner librement la parole au peuple. Mais le décompte des voix d’un scrutin ne résume pas la question. Todorov y ajoute les aspects qualitatifs. Un régime démocratique recherche à long terme le bien commun, respecte l’égalité des droits, y compris ceux des minorités. Autant de caractéristiques qu’ignorent les populistes.

«Je préfère mes proches, il est normal donc que je leur octroie plus de droits et de privilèges qu’aux autres», estiment les populistes. Cette priorité à l’affect est en contradiction avec la justice, avec l’égalité des droits. En Suisse, les musulmans n’ont pas le droit d’ériger des minarets, même s’ils sont moins élevés et moins bruyants que nos clochers.

Autre caractéristique du populisme: offrir des solutions faciles à comprendre, mais fallacieuses ou impossibles à appliquer. Tous les requérants déboutés devraient être expulsés. Mais ils disparaissent dans la nature si aucun pays ne les accepte.

Les populistes préconisent des solutions immédiates aux problèmes de tous les jours. Lutter contre l’engorgement des transports publics et des routes, contre la pénurie de logements, demande un nouvel aménagement territorial et des investissements dans la durée. Or l’UDC rejette la révision de la LAT et se contente d’exiger un frein à l’immigration pour résoudre ces problèmes réels. Moins ouvertement, le président du PS use de la même ficelle en soumettant son appui à l’extension à la Croatie de la libre circulation des personnes, à la réalisation de réformes dans le secteur du logement. Or un refus de l’extension de l’accord européen au nouveau membre de l’Union aurait sans doute un effet analogue à l’initiative de l’UDC sur l’immigration de masse.

Pour Todorov, la démagogie, qui consiste à mettre en avant les solutions simples et fallacieuses, est aussi ancienne que la démocratie. Son succès est considérablement amplifié par la télévision. L’information y passe vite. Elle favorise les phrases courtes, les images frappantes et faciles à retenir. Le message politique n’a de chance d’être retenu que s’il est réduit à un slogan mémorable. La télévision favorise aussi la séduction au détriment de l’argumentation. Sans personnalité charismatique, le populisme s’essouffle vite. Si l’on suit Todorov, l’étoile pâlissante de Christoph Blocher expliquerait l’amorce du déclin de l’UDC, et sa tentative d’y échapper par son recours hyperactif à l’initiative et au référendum.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/22487 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/22487

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP