Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Santé: Pour la maîtrise des coûts, il n’y a pas de potion magique

L’annonce, chaque automne, du montant des primes d’assurance maladie dans les différents cantons pour l’année à venir déclenche des réactions multiples, mais unanimement négatives. On constate à chaque fois que le débat sur les coûts de la santé est le plus schizophrénique des débats politiques actuels.

Annonce du montant des primes de l’assurance maladie pour l’an prochain. Comme à l’accoutumée, le mécontentement est général. Pour les assureurs, qui en demandaient plus, les augmentations admises par l’Office fédéral des assurances sociales sont dictées par des considérations politiques. Elles ne couvriront pas la croissance prévue des dépenses, affirment les caisses, et nous devrons puiser dans nos réserves. Ë l’inverse, les organisations de consommateurs et de patients dénoncent des réserves trop importantes qui pèsent sur le niveau des primes.

Entre primes et prestations

Une fois de plus le secteur de la santé apparaît comme une vaste foire d’empoigne, une branche économique dont les acteurs s’affrontent durement pour conserver ou accroître leur part du gâteau et se rejettent mutuellement la responsabilité de la hausse des coûts.
Bien sûr, les médecins se pressent nombreux au chevet d’un système visiblement pas au meilleur de sa forme. Mais s’il est facile de proposer des remèdes simples et de bon sens apparent, il est plus ardu de les faire accepter. Voyez la planification hospitalière. Tout le monde sait que la Suisse compte un nombre trop élevé de lits. Mais à chaque projet de fermeture d’un établissement, c’est toute une population qui proteste. Cette planification serait par ailleurs plus efficace si la Confédération pilotait plus fermement le dossier. Mais alors ce sont les cantons qui rappellent leurs prérogatives en matière de santé. Les assurés qui se plaignent du montant des primes sont aussi les patients qui, à la moindre alerte, revendiquent les examens les plus sophistiqués. Dans les domaines de la santé, l’offre de prestations détermine fortement la demande. Mais évoquez la clause du besoin pour l’ouverture de nouveaux cabinets médicaux et aussitôt montent au front les défenseurs des libertés. La Confédération met à disposition une subvention importante pour alléger le fardeau des revenus les plus modestes ; mais une majorité de cantons se refuse à l’utiliser intégralement.

Entre primes et revenus

Ruth Dreifuss a raison de souligner l’iniquité du système de financement de l’assurance maladie, prime par tête indépendante des ressources de l’assuré. Il faut rappeler que le peuple a balayé, il y a cinq ans, une initiative socialiste prévoyant des cotisations en fonction du revenu. Pourtant la seule amélioration de ce système ne contribuera en rien à la maîtrise des coûts. C’est donc parallèlement que tous les efforts doivent être menés. Les progrès sont réels mais très lents. Mais aucune solution magique ne se dessine qui soit susceptible de réunir une majorité parlementaire et populaire.
Reste donc aux assurés à utiliser pleinement les ressources du système actuel pour faire baisser leurs primes. Et ces ressources sont nombreuses, dont notamment le recours aux réseaux de soins (DP 1400). Aux organisations de consommateurs, aux syndicats, entre autres, d’informer sans relâche les usagers. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2230 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2230

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP