Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Libre circulation: Des craintes infondées

La libre circulation des travailleurs en provenance des pays de l’Union européenne continue de faire peur. Pourtant toutes les prévisions indiquent qu’elle aura une influence positive sur le marché suisse du travail.
Les accords bilatéraux entre la Suisse et l’UE, tout comme une adhésion de notre pays à l’Europe des Quinze, ne provoqueront pas un afflux de travailleurs sur le territoire de la Confédération ( voir DP 1389). Et contrairement à une idée reçue, les salariés suisses peu qualifiés n’auront pas à craindre la concurrence de collègues étrangers moins exigeants en matière de paie. Seules les professions très spécialisées et aujourd’hui encore protégées par une politique restrictive de la main-d’œuvre étrangère Ð ingénieurs, architectes, informaticiens notamment Ð se verront confrontées à cette concurrence. Une concurrence par ailleurs bienvenue puisqu’elle stimulera les adaptations structurelles, favorisera la croissance, améliorant ainsi la situation de l’emploi, y compris pour les Suisses peu qualifiés.
Globalement, la faiblesse actuelle et prévisible des mouvements migratoires au sein de l’Union européenne tient pour l’essentiel à trois facteurs. Le niveau de vie et le système social des pays traditionnellement d’émigration se sont améliorés de telle sorte que leurs ressortissants ne désirent plus s’expatrier. Par ailleurs, le marché du travail des pays d’immigration a connu de profonds changements ; la demande de travail non qualifié y est faible, contrairement à la demande de spécialistes qui, elle, ne porte que sur un nombre limité de personnes. Enfin, dans les sociétés développées, le savoir socialement enraciné a gagné en importance.
Il faut également considérer les avantages de la libre circulation pour les jeunes Helvètes qui pourront plus facilement compléter leur formation à l’étranger. De plus les sociétés multinationales, débarrassées du souci d’obtenir des permis de travail, hésiteront moins à maintenir ou à transférer leur siège en Suisse. jd

Source : Analyse du professeur Thomas Straubhaar citée par la NZZ, 10.6.99.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2208 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2208

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP