Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Élection au Conseil fédéral: L’illusoire recherche de l’être exceptionnel

Nombre de commentateurs de la scène fédérale ont stigmatisé la procédure d’élection de Ruth Metzler et de Joseph Deiss au Conseil fédéral. à leurs yeux, elle ressemblait à une loterie. Et si le système empruntait à la sagesse de la Grèce antique ?

L’accession au Conseil fédéral est une course d’obstacles éprouvante. Appartenance partisane et, au sein du même parti, tendance politique, représentation linguistique et régionale, sexe sont autant de conditions qu’il s’agit de réunir à un moment précis, celui où l’un ou l’autre des magistrats en fonction décide de se retirer.

Procédure critiquée

Ainsi la candidature de Rita Roos a coûté sa place sur la liste des papables à Eugen David, conseiller national du même canton, un politicien pourtant promis au plus bel avenir. Ce n’est pas tout : la désignation par le parti Ð plus précisément par le groupe parlementaire Ð ne garantit pas l’accès au gouvernement. L’Assemblée fédérale a montré à plusieurs reprises qu’elle ne se laisse pas facilement dicter ses choix.
Une nouvelle fois, nombre de commentateurs ont stigmatisé cette procédure qui ne garantirait pas l’élection des meilleur(e)s : les deux promus de la semaine passée n’ont-ils pas été qualifiés de « seconde garniture » ? Cette appréciation négative du processus de sélection est corroborée par la maladresse des maîtres stratèges du PDC dans l’élaboration de leur liste de candidatures et par les jeux tactiques auxquels se sont livrés les députés jeudi dernier. Dans ces conditions, l’élection équivaudrait à une loterie dont le ou les gros lots ne présenteraient pas toutes les qualités requises pour une charge aussi exigeante.
Cette critique reflète en réalité la déception de journalistes et de grands groupes de presse de n’avoir pas pu réaliser leur ambition : jouer aux faiseurs de rois et de reines.

Les raisons des choix

On sait pourtant, depuis la République de Platon, que sagesse et intelligence exceptionnelles ne suffisent pas à faire de bons gouvernants. Plus près de nous, aucun mode de sélection des chefs d’État ou des ministres, premiers ou pas, ne démontre une aptitude particulière à faire émerger les meilleurs. Entre Clinton et Dole, les électrices et électeurs américains avaient-ils vraiment le sentiment de pouvoir choisir la personnalité la plus compétente ? alors même que le trésor de guerre électoral et la capacité télégénique avaient déjà opéré une sélection préalable. En régime parlementaire, le choix des ministres obéit à des règles subtiles d’équilibre politique et vaut remerciements pour services rendus plus qu’il ne s’appuie sur des compétences unanimement reconnues.

L’exercice de la fonction dévoile la capacité exécutive

Et d’ailleurs, comment définir a priori la compétence ? Tel parlementaire brillant peut se révéler piètre magistrat. Seul l’exercice de la fonction dévoile la capacité exécutive. En définitive, la « loterie » helvétique vaut bien les procédures que connaissent nos voisins. Les Athéniens procédaient par tirage au sort, partant de l’idée que la capacité politique est également répartie entre les citoyens.
Sans revenir à cette pratique extrême, les parlementaires fédéraux pourraient s’inspirer de la cité antique sur un point : les Grecs limitaient strictement la durée des mandats. En refusant de réélire les magistrats qui n’ont pas convaincu, les députés rendraient plus acceptable le caractère toujours quelque peu aléatoire du choix des conseillers fédéraux. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2185 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2185

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP