Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Note de lecture: Directe ou non, la démocratie reste à conquérir

Paru à fin 98, un essai de Yannis Papadopoulos resitue historiquement l’institution de la démoratie directe, une invention soi-disant helvétique.
L’auteur démythifie cette démocratie modèle et explore de nouvelles voies.
Les Suisse sont fiers de leurs institutions de démocratie directe. Ils regardent même avec une certaine condescendance les démocraties purement représentatives, en quelque sorte inachevées. Dans son récent ouvrage, Démocratie directe, le politologue Yannis Papadopoulos prend la distance critique nécessaire à une plus juste appréhension de cette forme particulière de gouvernement. Une forme qui n’est ni pire ni meilleure que d’autres, mais simplement nôtre.

La démocratie directe est une idée importée

L’auteur nous rappelle d’abord que les droits populaires existent également ailleurs, même s’ils sont moins étendus que chez nous. De quoi modérer notre suffisance. D’ailleurs l’engouement pour la participation directe du peuple est un peu partout à la hausse, alors que le scepticisme à leur égard tend à se développer en Suisse.
Rappel utile également, la démocratie directe moderne n’est pas une invention helvétique. Sans les idées des Lumières et les débats sur la souveraineté populaire, ouverts par les révolutions française et américaine, la démocratie directe ne se serait pas développée en Suisse au XIXe siècle. Ë charge de revanche, la Suisse servit plus tard d’exemple à l’Amérique lorsque plusieurs de ses États entreprirent de démocratiser leurs institutions. Mais gardons-nous de croire pour autant que ce produit est sans autre exportable. La comparaison avec l’Italie et les États-Unis montre que des droits populaires identiques peuvent induire des effets fort différents.
On sait à quel point la démocratie directe a contribué à l’intégration des différentes forces politiques et sociales, les vaincus du Sonderbund d’abord, la gauche ensuite, et à forger le fameux esprit de consensus. Mais cette même démocratie directe peut également exacerber les antagonismes, favoriser les règlements de compte, exprimer une crise de la représentation, comme semblent le montrer les votations populaires en relation avec le phénomène de mondialisation.
Ce double visage de la démocratie directe, Papadopoulos en fait l’inventaire minutieux, qu’il restitue dans le vieux débat sur le rôle des élites et du peuple, sur l’exigence de participation et celle de gouvernabilité. La démocratie directe est source puissante de légitimation des décisions, mais aussi arme efficace dans les mains des intérêts organisés pour préserver leurs rentes de situation. Les possibilités accrues de participation qu’elle offre n’empêchent pas l’exclusion des groupes sociaux désavantagés. Dans un contexte d’individualisation croissante et d’affaiblissement de la solidarité, elle ne représente pas une garantie pour les droits des minorités.
L’auteur examine des solutions alternatives comme la démocratie électronique, la démocratisation de l’économie, les techniques délibératives et de négociations dans la mise en œuvre des politiques publiques. Aucune ne convainc vraiment. Si Yannis Papadopoulos se garde de nous livrer les clés de la démocratie du futur, du moins nous fournit-il les éléments d’analyse nécessaires à une réflexion collective sur le devenir démocratique du vivre ensemble. jd

Yannis Papadopoulos, Démocratie directe, Economica, Paris, 1998.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2181 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2181

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP