Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Des bulles électorales bientôt dégonflées

Dès maintenant, l’échéance électorale commande le comportement et les propositions des acteurs politiques. L’important n’est pas de contribuer efficacement à la solution des problèmes qui préoccupent la population, mais de prendre des postures avantageuses au gré de l’actualité immédiate.
Voyez les socialistes. Sans même connaître les premiers résultats de l’enquête administrative et judiciaire Ð s’agit-il de malversations d’un comptable indélicat ou du dysfonctionnement d’un service ayant échappé au contrôle politique ?Ð, ils exigent la création d’une commission parlementaire à la veille du renouvellement des Chambres.
Voyez les partis bourgeois. Tous promettent de stabiliser la charge fiscale, voire de la réduire, quand bien même ensemble ils disposent déjà d’une confortable majorité parlementaire pour concrétiser leurs propositions. On croirait entendre l’opposition, jusqu’à présent privée des moyens de faire prévaloir son point de vue, alors qu’on a affaire aux forces politiques qui gouvernent le pays. Aucune de ces formations, par contre, ne se risque à préciser les contours d’une nouvelle fiscalité Ð le poids respectif de l’impôt direct et de la TVA par exemple, ou encore les grandes lignes d’une fiscalité écologique. Or c’est bien là que réside l’enjeu de la prochaine législature, puisque l’actuel régime des finances fédérales échoit en 2003.
Même le Conseil fédéral succombe aux sirènes électorales. On ne peut s’expliquer autrement sa récente décision concernant les requérants d’asile et les personnes provisoirement admises. En effet, l’évolution à la baisse du nombre des requêtes ne justifie en rien l’interdiction qui leur est faite de travailler pendant un an sous prétexte d’affaiblir l’attractivité de la Suisse. Cette mesure ne fera tout au plus qu’encourager le travail au noir, déjà largement pratiqué. Et elle contribuera à alourdir la facture de l’asile, alimentant ainsi à terme le mécontentement d’une partie de la population. Qu’importe, dans l’immédiat l’urgence consiste à barrer la route à l’UDC. Plus que l’attractivité de la Suisse, c’est celle du parti nationaliste qui fait problème.
Citoyennes et citoyens sont-ils dupes ? Probablement de moins en moins. Gageons que cette agitation ne suffira pas à améliorer une participation électorale en baisse constante depuis vingt ans. Et attendons que se réunisse le nouveau Parlement pour que débute le travail sérieux. JD

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/2176 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/2176

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP