Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Gothard, la question sans réponse

Le débat lancé dans nos colonnes par Rodolphe Weibel n’est pas clos

Image Rodolphe Weibel
Image Rodolphe Weibel

Le tunnel ignore l’obstacle. Les cols, les gorges, les pentes quel que soit leur degré, ce sont des problèmes superficiels, de surface. Obligé d’interrompre le trafic pour restaurer et sécuriser l’autoroute souterraine, une interruption insupportable pour Uri et le Tessin, le Conseil fédéral a choisi de répéter l’opération de facilité, donc creuser un nouveau tube!

Dans Domaine public, Rodolphe Weibel ne s’est pas contenté de la formule des opposants «Trois tunnels, c’est assez». Il a fait des contre-propositions d’ingénieur. Nous publions sur le site la discussion technique qu’il a engagée avec l’OFROU, ainsi que deux cartes (Göschenen et Airolo), pour les lecteurs désireux d’avoir un dossier complet.

La première question est de vérifier si les sorties très proches de l’autoroute et du chemin de fer, aussi bien à Göschenen qu’à Airolo, offrent des possibilités de passer aisément d’une voie à l’autre. Aux géomètres de juger.

La seconde question est banale. Et nous la prenons à notre compte. Qu’adviendra-t-il du tunnel de faîte à l’issue des travaux? Il pourrait, réaménagé, être une des voies de l’autoroute, unidirectionnelle. Certains, devant l’opposition au nouveau tube, y songent. Nous ne sommes pas de ce nombre. Il permettrait aussi de renforcer l’offre ferroviaire et de mener une politique dynamique de transfert au rail en jouant sur les capacités du tunnel de base et celles du tunnel de faîte rénové.

Rappelons enfin que ce tunnel, historique, permet de rejoindre, grâce à l’embranchement Göschenen – Andermatt, la liaison alpine transversale de Brigue à Thusis. Elle a un sens, sinon commercial du moins politique majeur, affirmant l’horizontalité Rhône et Rhin, croisant la verticalité gothardienne Reuss – Tessin.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/21219 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/21219

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP