Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Crise: la part de responsabilité de la Suisse

La concurrence fiscale accroît les déséquilibres financiers entre Etats et ne profite pas à l’emploi

Photo Matilde Martinez
Photo Matilde Martinez (licence CC)

A l’aune de son taux de chômage, de sa balance commerciale et de ses finances publiques, la Suisse pourrait être tentée par l’autosatisfaction, teintée même d’une légère condescendance à l’égard de ses voisins. A tort. Car notre pays porte une part de responsabilité dans le mauvais état de santé de l’économie mondiale et il n’échappera pas à la contagion.

La situation encore favorable de la Suisse en comparaison internationale et particulièrement européenne nourrit les fantasmes isolationnistes de l’UDC. Qu’on est bien chez soi! Continuons de soigner nos vertus d’épargne et d’assiduité au travail et tout ira bien. Nous avons bien quelques soucis avec le franc fort qui risque de nous coûter des places de travail. Mais, comme le préconisait déjà Nicolas de Flüe, évitons de nous mêler des affaires des autres. Le constat est bien sûr fallacieux. La richesse de la Suisse repose en grande partie sur ses exportations. Et si nos clients s’appauvrissent, nous nous appauvrirons avec eux.

Cette richesse provient aussi du flux de capitaux qui trouvent refuge à l’abri de nos frontières, notamment en raison d’une fiscalité allégée. Sur son site Internet, l’organisme de promotion économique de Zurich – Greater Zurich Area – ne s’en cache pas: si l’impôt sur le bénéfice des firmes étrangères varie de 15 à 25%, il peut être négocié jusqu’à moins de 8%.

Répercutant une étude du Greenlining Institute de Berkeley, le quotidien Tages-Anzeiger (15.10) révèle que deux tiers des bénéfices engrangés à l’étranger par les entreprises américaines sont déposés dans sept paradis fiscaux. Au total 2’260 milliards de dollars, dont 296 en Suisse, qui se place au quatrième rang, derrière les Iles Cayman, le Luxembourg et l’Irlande (situation en 2004). Et lorsqu’en 2004 les Etats-Unis décident d’une amnistie fiscale, ces entreprises rapatrient leurs profits qui sont alors taxés à un taux de 5,3%, économisant au passage 92 milliards par rapport au taux d’imposition «normal». Un an plus tard, elles ont à nouveau déplacé leurs avoirs à l’étranger.

A titre d’exemple, la multinationale pharmaceutique Lilly a déclaré 9,5 milliards de bénéfices réalisés hors des USA, la plus grande partie par une filiale helvétique de 86 employés. Après avoir bénéficié d’une imposition réduite aux Etats-Unis, Lilly a continué à amasser des profits à l’étranger à hauteur de 19,9 milliards. Dans le même temps, le gouvernement américain propose un programme de création d’emplois à coups de centaines de milliards financé par le budget que ses propres entreprises se refusent à alimenter, à la faveur de la sous-enchère à laquelle se livrent les paradis fiscaux.

La concurrence fiscale devrait stimuler l’économie, prétendent les théoriciens du libéralisme. En l’occurrence, elle approfondit les déséquilibres financiers entre les collectivités publiques et à long terme les affaiblit toutes. Et elle ne profite qu’aux entreprises assises sur des profits stériles puisqu’ils ne créent pas d’emplois.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/18888 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/18888

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP