Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

L’Etat selon Hans-Adam

De la conception monarchique à la conception mercantile sans passer par la démocratie

Photo Hellebardius
Photo de Hellebardius (licence CC)

Hans-Adam II de Liechtenstein ne se contente pas de régner sur un micro-Etat de 160 km2 et de 36’000 habitants, ni de gérer sa considérable fortune financière et immobilière. Son altesse sérénissime se pique également de théorie politique. Les avantages comparés des petites entités étatiques constituent un thème récurrent de ses discours et de ses écrits.

Dans son dernier ouvrage The State in the Third Millennium, qui vient de paraître aux éditions Stämpfli, il croit voir dans l’évolution récente – éclatement de l’URSS et de la Yougoslavie notamment – une confirmation de sa thèse du «small is beautiful».  Il prône également l’autodétermination des peuples au niveau le plus bas. Ainsi la Constitution du Liechtenstein autorise les communes à faire sécession, conférant à ces dernières un attribut de souveraineté.

Son attirance pour les collectivités publiques de taille réduite ne l’empêche pas d’avoir de grandes ambitions pour l’Etat d’un futur qu’il espère proche: «une entreprise de services en concurrence pacifique pour attirer des clients potentiels». Une ambition que ne renieraient pas les cantons et les communes helvétiques qui pratiquent une sous-enchère fiscale agressive pour attirer de riches contribuables.

Cette conception réductrice et mercantiliste s’inscrit parfaitement dans l’idéologie néo-libérale. Mais ce supermarché public ne répond en rien aux besoins qui ont conduit à l’apparition et au développement de cette forme d’organisation politique qu’on appelle l’Etat. Car l’Etat, avant d’être un fournisseur de services indispensables à la vie d’une société moderne, traduit l’effort historique des hommes pour se libérer de la tutelle d’un individu ou d’un groupe d’individus, pour confier l’autorité politique à des institutions impersonnelles, indépendantes des magistrats qui l’exercent.

On conçoit la difficulté d’un souverain héréditaire comme Hans-Adam à inscrire sa conception de l’Etat dans une telle perspective. L’Etat n’édicte pas seulement des règles de vie commune; il exprime surtout une appartenance commune, que ce soit par la langue, la religion, l’histoire ou, en Suisse, des institutions politiques particulières – la structure fédérale, la démocratie directe. C’est dans ce cadre seulement que peuvent se développer la solidarité, la justice sociale et le vivre ensemble.

Une entreprise de services, même si elle propose un catalogue bien fourni de prestations, ne peut remplir ce rôle d’intégration de ses habitants et d’organisation de la vie collective. Pour s’en convaincre, il suffit d’entendre les édiles de communes riches déplorant l’absence d’implication sociale et politique de certains de leurs habitants, toujours prêts à migrer vers des cieux fiscalement plus favorables. La consommation de services ne fait pas une société, pas plus que le nomadisme engendré par la recherche de la meilleure offre.

Dans un Etat démocratique, le client est aussi citoyen et, à ce titre, détenteur de droits politiques lui permettant de contribuer à l’amélioration du bien-être de tous, en particulier par des services publics de qualité.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/16540 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/16540

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP