Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Une étape vers la 11e révision de l’AVS

Souvent le calendrier des votations bouscule la chronologie politique, brouillant la perception des enjeux.
Ainsi le 27 septembre prochain, nous nous prononcerons sur l’initiative syndicale fixant à 62 ans l’âge de la retraite des femmes. Mais, direz-vous, cette demande reflète la situation actuelle. Certes, mais la 10e révision de l’AVS, approuvée par le peuple en 1995, doit conduire à élever cette limite à 64 ans dès 2005. Oui mais, ajouterez-vous, le projet de 11e révision, envoyé ces jours en consultation, prévoit la retraite à 65 ans pour toutes et tous, avec possibilité de quitter la vie active dès 62 ans sous certaines conditions. Alors pourquoi ce scrutin dont l’enjeu paraît d’emblée dépassé ?
C’est que nous sommes en pleine guerre de position. Rappel. La 10e révision a apporté des améliorations substantielles, en particulier pour les femmes : revalorisation des basses rentes, rente indépendante de l’état-civil (splitting), bonus éducatif et social notamment. Au dernier moment et contre l’avis du Conseil fédéral, la majorité du Parlement a cru bon d’introduire cette augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes, histoire de faire payer à ces dernières les avantages qu’elle avait péniblement consentis.
C’est alors que l’USS et la direction socialiste se fourvoyèrent en lançant le référendum. La base militante et le souverain ne les suivirent pas, préférant engranger les bénéfices immédiats de la révision plutôt que de risquer de tout perdre. Restait alors l’initiative populaire, dite de rattrapage, pour épurer la 10e révision de son défaut majeur, une idée que nous avions contribué à lancer (DP 1173) : la question de l’âge de la retraite doit se régler dans le cadre d’une solution plus flexible qui tienne compte des besoins et des vœux différenciés de la population.
Cette initiative tactique est-elle aujourd’hui dépassée ? Certes elle ne répond pas au principe de l’égalité de traitement entre hommes et femmes et exclut la souplesse qu’exige la diversité des situations professionnelles et personnelles. Mais elle n’a qu’un caractère provisoire. Elle prépare le terrain à la prochaine révision en tentant de créer un rapport de force favorable à une solution socialement acceptable. Car la nécessaire flexibilisation de l’âge de la retraite ne doit pas rester l’apanage d’une minorité de privilégiés, un luxe que la grande majorité ne pourra s’offrir. Les premières réactions négatives à l’égard du projet de retraite flexible Ð radicaux, démocrates du centre, patronat Ð montrent bien la nécessité de construire ce rapport de force. JD

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1280 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1280

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP