Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Egalité hommes-femmes dans la formation: Les branches mal aimées

Entre les femmes et les sciences naturelles, l’amour est-il vraiment impossible ? Une expérience montre le contraire.

Les chiffres parlent clairement. Dans les universités suisses, les étudiantes ne montrent guère d’enthousiasme pour les sciences naturelles et techniques . Une expérience conduite en Suisse alémanique montre que cette aversion n’est pas une fatalité. En question, la manière d’enseigner ces disciplines.
C’est plus particulièrement la physique, discipline-reine des sciences naturelles, qui fait horreur aux filles. Ë l’école secondaire, ces dernières obtiennent des résultats très nettement inférieurs à ceux des garçons. Très logiquement on ne retrouve que peu d’étudiantes en physique à l’Université et encore moins d’enseignantes dans cette discipline.
Pourquoi un tel désintérêt alors qu’en Italie, au Portugal ou en Turquie, par exemple, les femmes représentent 25 à 30 % des effectifs universitaires en physique, 45 % même en Hongrie ?

Nouvelle pédagogie et sensibilisation

La littérature spécialisée nous donne quelques éléments de réponse. L’enseignement de la physique fait largement appel à l’expérience technique, plus familière aux garçons. De ce fait, les enseignants prêtent moins d’attention aux filles et se montrent plus critiques à leur égard, une attitude peu motivante pour les élèves féminines.
Sur la base de ces informations, une équipe de chercheurs de l’Université de Berne a tenté de remédier à la situation. Dans le cadre d’un projet expérimental portant sur trente-et-une classes gymnasiales de Suisse alémanique, ils ont testé une nouvelle approche pédagogique, plus « féminine », conjuguée avec une sensibilisation des enseignants.
Les résultats obtenus confirment largement les hypothèses initiales. Une pédagogie centrée sur l’expérience quotidienne des élèves, des illustrations concrètes plutôt que des explications verbales, améliorent le degré de satisfaction des élèves et le niveau des résultats des jeunes filles ? et des jeunes gens aussi. jd

Information supplémentaire :
Fonds national suisse de la recherche scientifique, Programme national de recherche n° 35, « Femmes, droit et société. Voies vers l’égalité », ballmer@ibm. unige.ch ou herzog@ kl.unibe.ch

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1277 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1277

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP