Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Réseau de Santé: D’abord distinguer les soins, puis varier les prestations

Une douzaine de spécialistes de la santé ont publié un catalogue de propositions afin d’améliorer prestations et dépenses. Au centre du projet, le réseau de soins.

Les soins médicaux absorbent une part importante du produit national. Et les coûts de la santé pèsent lourdement sur le budget des ménages. Certes la nouvelle législation fédérale commence progressivement à déployer ses effets. Mais pour l’essentiel le système de santé reste mal coordonné et les responsabilités diffuses, ce qui influence négativement le prix des soins. Description d’un modèle qui pourrait éliminer ces défauts.

Soins de qualité égale et économie substancielle

Le système de santé helvétique reflète une conception libérale de la responsabilité. Chacun des acteurs est censé exercer au mieux sa fonction au service du patient. Et à propos de ce dernier, on suppose qu’il fait un usage raisonnable des prestations offertes. En pratique ce modèle ne donne pas satisfaction parce qu’aucun mécanisme ne favorise l’exercice du postulat de rationalité : peu de contrôles, pas de responsabilité financière clairement établie, la somme des actes effectués déterminant la facture finale. Cette absence de régulation, un modèle élaboré par une douzaine de spécialistes de la santé prétend y pallier.
Tout d’abord, il s’agit de distinguer les soins courants et les risques importants. Pour couvrir le coût des premiers, l’assurance maladie telle que nous la connaissons, qui intervient jusqu’à concurrence d’un montant maximum par cas ou par année, par exemple 50 000 francs. Quant aux seconds ( tranplantations, dyalises, traitement du sida par exemple ), ils sont pris en charge par une caisse fédérale alimentée par l’impôt.
Ensuite il faut organiser la fourniture de prestations dans le cadre d’une gestion globale et coordonnée. C’est là qu’intervient le réseau de soins, une véritable entreprise de santé qui prend en charge l’ensemble des problèmes sanitaires de ses membres. Le réseau négocie avec les fournisseurs de soins Ð médecins, hôpitaux, thérapeutes Ð la nature et le prix des prestations nécessaires et constitue le passage obligé pour accéder aux soins.
Le patient n’en est pas pour autant livré au bon vouloir des gestionnaires du réseau. Il peut choisir entre cinquante à quatre-vingt réseaux qui proposent des offres variées de soins ÐÊpar exemple une offre qui met l’accent sur les thérapies alternatives, ou destinée prioritairement à une clientèle féminine. Par ailleurs chaque réseau est contrôlé par un conseil d’administration dans lequel les patients sont représentés et qui fixe la politique générale de l’entreprise.
Ce modèle implique que les fournisseurs soient rétribués sur la seule base des prestations agréées par le réseau et au prix convenu avec lui. Dans ces conditions, il n’est plus question pour un fournisseur de soins de multiplier les actes pour rentabiliser un équipement ou pour un patient de multiplier les consultations. Ë qualité égale, ce modèle devrait conduire à des économies substantielles. jd

Source :
Elizabeth Michel-Alder, Die Weltwoche, 11 juin 1998.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1276 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1276

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP