Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Communication: La technique ne fait pas de miracle

Les innovations techniques multiplient les sources d’information disponibles. Peut-on pour autant y voir un progrès de la communication ? L’évolution actuelle met en tout cas en évidence la nécessité du tri des informations, un déficit éducatif de taille.

Les innovations techniques en matière de communication ont toujours excité notre imagination. Mais la plupart des prévisions au sujet de leur impact se sont révélées erronées. Ainsi a-t-on affirmé du télétexte qu’il allait détrôner le journal papier et de l’enregistreur vidéo qu’il permettrait à chacun de composer son programme de télévision. Ë chaque fois l’espoir est né d’une véritable interactivité, d’un dialogue, d’une revalorisation du récepteur, enfin libéré de sa passivité. Ë chaque fois on a cru que le nouveau médium reléguerait ses prédécesseurs au musée des antiquités.

Internet : communautaire ?

Cette mythologie n’épargne pas l’Internet, comme l’observe Otfried Jarren, professeur en communication à l’Université de Zurich ( Neue Zürcher Zeitung, 20 février 1998 ). Le nouveau réseau, de par sa densité et son accès facile, est paré de toutes les vertus. Puisque chacun peut à la fois y offrir et y trouver de l’information, il serait un outil foncièrement démocratique.
Cette appréciation positive, euphorique même, repose sur une vision réductrice de la communication, conçue comme un phénomène purement technique. Or la communication n’est pas qu’une affaire de transport et d’échange de données. Nous n’aspirons pas à obtenir des quantités croissantes de données mais des informations pertinentes, qui nous aident à comprendre le monde. Et ces informations pertinentes se trouvent avant tout dans notre environnement ; elles sont étroitement liées à des êtres humains et à un contexte social. Dans ce sens la communication implique familiarité, confiance et crédibilité : elle est un acte social qui fait référence à des expériences sociales.
On parle beaucoup des communautés virtuelles qui naissent grâce à l’Internet. L’appellation « communauté » sonne d’autant mieux, note Jarren, qu’elle suggère une réalité souvent absente de nos sociétés contemporaines. De fait ces communautés virtuelles, parce qu’elles ne reposent sur aucun lien commun, biographique, géographique ou social Ð ne parlons même pas de la dimension affective Ð restent fragiles, incapables d’une action collective, socialement sans pertinence parce que non identifiables par d’autres que ses membres.
S’il est vrai que nous disposons aujourd’hui de moyens techniques accrus pour obtenir des informations innombrables, la communication directe n’en devient pas pour autant périmée. Bien au contraire, constate Jarren, l’importance des conseillers de toutes sortes ne fait que croître, dans tous les domaines de la vie courante.
L’Internet, comme d’ailleurs avant lui toutes les techniques de communication au moment de leur apparition, revêt le statut symbolique de la modernité et du changement. Mais, et ceci est nouveau, il fait naître l’espoir d’une réponse aux frustrations engendrées par la globalisation politique et économique : la communauté virtuelle contre la solitude, l’information contre l’incompréhension du monde, l’interactivité contre le sentiment d’impuissance. Un espoir vain. Le réseau des réseaux va certes améliorer l’information et la communication professionnelle, spécialisée. Pas la communication sociale qui exige d’abord que changent nos comportements et l’organisation de nos sociétés. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1250 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1250

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP