Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Circulation urbaine: Voir plus loin que le bout du parking

Une forme prometteuse de compromis : élaborer en concertation un projet qui assure un gain pour tous les partenaires. Automobilistes, commerçants et milieux économiques d’une part ; piétons, habitants et organisations écologistes d’autre part. C’est le face-à-face classique qui voit s’affronter deux camps irréductibles au sujet de la circulation en ville et de la construction de parkings. De récentes votations à Berne et à Zurich indiquent pourtant que des projets intelligents peuvent susciter l’adhésion des uns et des autres (DP 1324 « Vers la paix des braves ? »).

Concertation

Ë Genève aussi, autorités et intérêts organisés apprennent à négocier des solutions équilibrées. La construction d’un parking induit un volume supplémentaire de circulation, aggrave les nuisances dans le quartier concerné et diminue en définitive la fluidité du trafic. Ce phénomène, vérifié à moultes reprises, n’est pas inéluctable pour autant que le projet de garage collectif s’inscrive dans un plan d’ensemble. Illustration.
L’autorisation initiale pour un parking de 520 places sous la Place Neuve, face au Grand Théâtre, a suscité une levée de boucliers. La Ville et le canton de Genève reprennent alors la procédure en y associant partisans et adversaires du projet. Le résultat est exemplaire et donne satisfaction aux deux camps. Le parking facilitera certes l’accès au centre ville, mais le stationnement en surface sera réduit de même que le trafic de transit dans une mesure considérable. Parallèlement l’espace situé entre l’Université et le Rhône bénéficiera d’un réaménagement urbain de qualité, avec notamment une extension substantielle de la zone piétonne.
Pour bien souligner l’unité du projet et le compromis dont il est issu, les autorités ont décidé des mesures d’accompagnement simultanément à la délivrance de l’autorisation de construire le parking. Ainsi les partenaires au processus de concertation sont solidairement liés à l’ensemble du projet. C’est tout ou rien.

Dépasser les oppositions de principe

La tentation existe pourtant de poursuivre le combat au nom d’une opposition de principe à la voiture en ville. Déjà l’Alliance de gauche et les Verts ont signalé leur refus. On attend dès lors des socialistes qu’ils manifestent leur différence en sachant reconnaître les mérites d’un projet novateur et efficace, aussi bien sur le fond que sur la gestion qui a présidé à sa conception. Car en cas d’échec de ce compromis historique, la guerre des transports reprendra avec son cortège de blocages et d’atermoiements qui ne contribuent qu’à péjorer la qualité de la vie en ville. jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1242 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1242

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP