Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Photographie : Au supermarché du monde

La dame fantôme agrippée à son chariot pose pour la photo. Elle a un visage pâle et ridé. Les cheveux transparents s’échappent à peine d’une coiffe en velours. Un peu tendue, noyée dans un imperméable gris, elle rappelle la Joconde. Vieillie, certes. Le paysage a aussi changé. Les étagères de légumes bien assortis ont remplacé une ville lointaine dans une atmosphère bleu foncé plutôt inquiétante. L’ordre règne dans les rangées parfaitement alignées.
Une femme plus jeune prend aussitôt sa place. Elle sourit. Bien coiffée, comme une fausse blonde. Le teint mat solde la géométrie linéaire des soupes prêtes à manger. Elle tient un panier. On reconnaît une truite, emballée sous vide.
Voilà une autre allée. Elle brille d’orange sous les coup des néons à la queue leu leu. L’homme flaire des melons jaunes. Il rougit sous la moustache. La chemise multicolore lui va comme un gant sur le ventre rond. Qui pousse. Le décor s’estompe. On devine le magasin. Le flash de l’appareil dynamite la montre, foudroyée par la lumière violente.
Une autre vieille dame approche. Elle sort d’un album en poussière. La robe à pois trahit les trente glorieuses. Elle passe en un coup de vent. Elle grimace légèrement. Le rouge à lèvres lui rince le visage. Elle serre un sac vide. La coiffure glamour fait des boucles, malgré l’âge qui lui mange la peau. Le label Bio s’échappe à l’arrière plan sur de belles salades encore vertes et dégoulinantes.
Des corps sans corps
La photo révèle la société. C’est un miroir – minuscule, partial, déformant – du monde. Le plaisir, ou l’effroi souvent feint, de se voir et revoir en dit long sur la puissance du double. Les clichés nous renvoient à la fois ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas, vrai et faux. Le clic miraculeux de l’appareil crève la vue. Il introduit l’écart nécessaire, nous pouvons nous voir et ça nous regarde. C’est l’espoir de Yves Leresche. Le Bicentenaire du canton de Vaud et le passage à l’an 2000 ont été l’occasion de guetter le peuple vaudois et d’en savoir davantage. La célébration ne l’intéresse pas, encore moins le folklore ritualisé et festif. Alors il traque l’insignifiant, l’homme du commun qui fait ses courses. La Migros s’impose naturellement. Elle est le terrain idéal de l’enquête. Tout le monde foule ce lieu à la fois supermarché et place publique. Le magasin devient ainsi l’alter ego de la société tout entière. Il résume en miniature la typographie humaine. Le mélange saute aux yeux. Le brassage est la règle. Les nationalités, les âges, les professions, les croyances se croisent aux surgelés, s’empilent aux caisses, se bousculent aux prix réduits. Le peuple vaudois est une fiction. Il faudrait en parler au pluriel. Les centaines de photos de Yves Leresche renforcent cette nécessité. Si la technologie contemporaine efface les distances en temps réel, la proximité accuse les différences. Photographier sans compter pour agencer une séquence infinie de portraits aboutit au paradoxe d’un étrange voisinage. Ajustés dans un cadre standardisé, la solitude les paralyse. Les corps pris sur le vif, au bout d’un geste ou d’un sachet de chips, ne font pas corps. Ils sont les pièces détachées d’un puzzle imaginaire. Ou d’un catalogue dépourvu d’index. Nul besoin d’un code pour autant. Car on risquerait d’étouffer le trouble qui s’en dégage. L’inquiétude d’un univers en miettes condamnées à vivre ensemble.

Les photos de Yves Leresche ont été exposées dans le bâtiment de la Migros à Renens.
Le projet est toujours en cours.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1126 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1126

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP