Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Information en ligne : Le salaire du net

L’illusion de la fin du papier a précipité la course de la presse vers le web. La tentation de spéculations faciles et l’appât du gain ont fait le reste. La crise n’a pas tardé, elle a frappé un secteur fragile. Chômage et automatisation des sites sont maintenant monnaie courante. News.google.com (un répertoire de nouvelles internationales) a remplacé les journalistes par un algorithme qui recherche et regroupe les articles sur un sujet ou un événement.
Toutefois, les possibilités offertes par les nouvelles technologies de l’information et de la communication ouvrent des perspectives professionnelles et économiques séduisantes dans un marché quelque peu essoufflé par la baisse des tirages et de la publicité. L’espoir reste double : réinventer les pratiques journalistiques et gagner de l’argent. L’hypertexte (les liens entre les sites) et le caractère multimédia d’Internet poussent l’information vers la communication, bouleversant ainsi ses fonctions et sa production.

De spectateur à producteur
La demande d’informations sur Internet croit autant que l’offre. Edicom, le portail internet d’Edipresse, affiche près de 900 000 visiteurs par mois. Le public est friand de services utiles, d’annonces classées, de proximité et de savoirs spécifiques. Mondialisée, mais singularisée à l’extrême, l’information se segmente. Elle alimente des communautés d’intérêts et d’expériences – les forums ou groupes de discussions – qui ignorent les frontières géographiques et politiques. C’est le paradis des niches. Où l’utilisateur est le protagoniste, au moyen du blog par exemple (voir encadré). L’interaction est de mise. Il faut participer, réagir à un événement ou à une nouvelle. Le lecteur devient actif: il enrichit et diffuse l’information au quatre coins de la toile.

Gratuit c’est bien, payant c’est mieux
Si le nombre de sites tend à enfler, leur rentabilité bat de l’aile. Alors que les journaux se bagarrent pour sortir en ligne, tout le monde semble perdre de l’argent. C’est la ruée vers l’or sans l’or. Les modèles économiques se bousculent : tout payant, abonnement aux seuls services à valeur ajoutée ou la gratuité complète ; dans ce cas, c’est la publicité qui paie, sans couvrir pourtant la totalité des frais. Malgré les réticences des surfeurs et des stratégies éditoriales différentes, le passage du gratuit au payant paraît inéluctable, comme le confirment les responsables des services web des médias romands. Pour Claude Chuard, rédacteur en chef adjoint de La Liberté de Fribourg, un des premiers quotidiens romands à avoir été diffusé sur le net, «il n’est pas question de lancer un service en ligne qui n’est pas rentable. Après avoir été cannibalisés par des lecteurs qui passaient sur Internet pour accéder au journal gratuitement, nous avons décidé de réduire le nombre d’articles offerts. Actuellement, le site propose gratuitement une sélection limitée à des articles quotidiens et un accès complet aux archives». Bien sûr, l’histoire d’Internet, fondé sur l’ouverture maximale – réelle ou fantasmée – sans hiérarchie ni barrière financières, est en contradiction avec les velléités de conquête du marché et la nécessité d’amortir les investissements. Mais les internautes commencent à s’apercevoir que la gratuité n’est plus viable et ne garantit pas la qualité des contenus.

La liberté contre la qualité
L’étude Baromédia menée en 2002 (enquête sur l’état des médias suisses réalisée par l’institut Erasm de Genève pour le compte de Ringier Romandie) fait état d’une certaine méfiance à l’égard d’Internet, alimentée par l’absence de contrôles et de filtres. Et comme l’ensemble de l’offre souffre paradoxalement de cette liberté, les internautes ne se transforment pas facilement en clients et abonnés payants, malgré les efforts entrepris pour les fidéliser. Suivis par les annonceurs qui hésitent encore à investir dans un marché volatil. L’initiative du pool de publicitaires suisses SwissWebPress (Publicitas webservices), qui propose des annonces dans les principaux sites Internet du pays, est encore une exception.
Les labels de qualité sont peut-être la seule solution. Presse Romande, l’association des éditeurs romands, vient de lancer le sien. Ces labels, calqués sur la déontologie et les us des médias traditionnels, visent la crédibilité de l’information en ligne. Même si leur prolifération et, plus encore, leur caractère exclusivement incitatif risquent d’en affaiblir l’efficacité.

md en collaboration avec Céline Celardin

Le blog
Il s’agit d’une page personnelle, un journal de bord quotidien. La page est parsemée de commentaires et de liens vers d’autres sites. Facile à utiliser, le blog connaît un succès planétaire depuis les attentats terroristes du 11 septembre. La guerre en Irak a amplifié le phénomène via les blogs des soldats alliés, abondamment médiatisés.
Les journalistes, attirés par l’autonomie face aux éditeurs traditionnels et les formats inédits, prennent d’assaut ce nouveau filon. L’unijournalisme, fondé sur la connaissance spécifique d’un domaine ou sur la singularité d’un point de vue, a désormais ses adeptes et ses vedettes. Le plus connu, Jim Romenesko, anime medianews.org, un site consacré exclusivement aux médias et financé par une célèbre école de journalisme américaine, le Poynter Institute de St. Petersburg en Floride.
La RSR a aussi son blog: www.rsr.ch, les infos, capsule multimédia.

Riccardo Stagliano’, Giornalismo 2.0. Fare informazione al tempo di Internet, Carocci editore, Roma, 2002.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1097 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1097

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP