Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Expo.02: Dans le ventre de la baleine

Les aventures de Pinocchio et de Jonas
illustrent à merveille le message
de l’exposition nationale. Entre insouciance
régénératrice et marketing tapageur.
Le
pavillon consacré à Pinocchio sur l’arteplage de Neuchâtel était une
énigme. Pourquoi évoquer l’histoire du pantin en bois ? Puis, j’ai vu
la baleine. C’est la queue dressée un peu plus loin qui m’a mis sur la
piste. Et Pinocchio est devenu l’emblème de l’exposition nationale. Car
nous sommes Pinocchio. Au pluriel, bien sûr, selon le slogan officiel.
Alors qu’Expo.02 est la baleine, cette ombre incertaine et voluptueuse.
Bref, un nuage : le symbole des symboles, constitué en dogme fondateur,
malgré le bla bla sur le foisonnement des expériences originales contre
les clichés patriotiques.

Vers la métamorphose

La gueule
du monstre grande ouverte, en file indienne, nous attendons. Une longue
attente est d’ailleurs le meilleur moyen de sortir de ses gonds, de
perdre pied. Le moment venu, les expositions nous happent. On est
poussé dans leurs entrailles chaudes, remuantes. Il faut tout
abandonner. Laisser le quotidien au vestiaire. Se déshabiller parfois.
Une fois à l’intérieur, la pénombre s’impose, sinon le noir. Elle nous
enveloppe avec des sonorités tantôt câlines tantôt orageuses au risque
du paradoxe quand on invoque l’Empire du silence (Bienne). Des
présences mystérieuses – elfes, sorcières, revenants, robots – rôdent
dans les girons. Suspendus dans un univers qui se dérobe, mouvant et
aquatique, nous chavirons. Voilà le naufrage et la dérive ; les
gargouillis inquiétants ; les attouchements intempestifs. Ici et là
surgissent la gêne, la peur, l’angoisse ou l’ennui si quelqu’un nous
demande Qui suis-je ? (Yverdon). A la fin, on sort toujours indemne.
Les viscères nous délivrent. Mastiqués, ruminés, expulsés – le syndrome
de la vache qui contamine la baleine – nous pensons que rien a changé.
Pourtant la métamorphose a eu lieu : nous sommes différents. Malgré
nous.
Comme Pinocchio, nous sommes frappés par la lumière du soleil
et de la raison, mais surtout des sens. Geppetto nous attend. C’est
l’origine ; il est le grand artisan, le menuiser. Ingrats, nous
l’avions oublié. Distraits par les soucis de la vie de tous les jours.
Les retrouvailles sont émouvantes. L’éclat aveuglant de la vérité –
certes multiple, intime, discrète – efface la myopie de l’obscurité.
Pinocchio devient un homme en chair et en os. Son destin s’accomplit.
Il était écrit.

La digestion divine

Si Pinocchio
représente l’espoir du salut profane, Jonas est son contrepoint divin.
Lui aussi, pour avoir désobéi à la volonté de Dieu, passe trois jours
et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson avant d’être vomi sur
la terre ferme. Chahutés sur un chariot de la Migros, Stranger in
Paradise, (Bienne) le sacré nous rattrape. L’absolu vient nous
tyranniser. Expo.02 lance son ultimatum : il faut s’y rendre pour le
bien de la nation à l’image de l’armée contraignant ses recrues à une
visite obligatoire. Engloutis, captifs, nous croupissons sur les
arteplages, transformés en appareils de propagande de masse. Le message
c’est qu’il n’y a pas de message, caricature du célèbre «Le médium
c’est le message» de Marshall McLuhan résumant en deux mots sa
conception de la communication globalisée. Nous avons fait de la
résistance – cette méfiance diffuse avant le début de la manifestation
– nous méritons le châtiment, avant notre retour en guise de
résurrection désormais nantis de la bonne parole : l’avenir sera léger,
métissé, apaisé. Le bouche à oreille fera le reste avec les incitations
d’une direction loquace et encline à l’explication de texte (trois
livres à ce jour, un catalogue général, des brochures spécifiques pour
chaque exposition et une présence quotidienne dans les médias). Expo.02
sera un succès. La prophétie s’autoréalise. Nous sommes ses oracles.
Nous nous appelons tous Jonas.
En somme, entre libération
initiatique et expiation biblique, le ventre de la baleine est le cœur
d’Expo.02. Il illustre sa mission : avaler le pays. D’abord pour le
séparer du réel – le mettre entre parenthèses, aux marges du temps et
de l’espace ordinaires – ensuite pour l’acculer à sa culpabilité –
l’accuser de vouloir être suisse sans être cosmopolite. Avant de le
digérer et le rendre à son histoire. Riche de tunnels et de secrets. md

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1062 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1062

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP