Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Abattoirs: Le progrès en chair et en os

C’était en mars de cette année. La Municipalité de Lausanne décidait de fermer les abattoirs de Malley à la fin du mois de septembre 2002. Contraints de s’adapter aux normes européennes en matière d’abattage, ils auraient dû subir des rénovations importantes. Les mauvaises perspectives financières, les coûts des travaux devisés à dix millions de francs et le désistement des grands distributeurs (Migros, notamment) ont persuadé la commune de renoncer à leur exploitation.
L’établissement de Malley voit le jour en 1945, au sortir de la deuxième guerre mondiale. Au terme d’une longue incubation politico-administrative, il quitte l’ancien emplacement de la Borde – au centre de la ville – pour s’installer à sa périphérie dans une zone faiblement habitée et bien desservie par le rail et le réseau routier.
Au moment de leur ouverture, les abattoirs lausannois sont à la fois le résultat d’un effort collectif sans précédent – 150 entreprises et maîtres d’Etat y participent – et l’espoir renouvelé dans les vertus de la raison. C’est le triomphe de la conception keynésienne de l’Etat : pourvoyeur d’emplois pendant une période économique morose et creuset d’innovations technologiques et architecturales au service de l’intérêt public. De plus, ils représentent la primauté de la centralisation sur l’éparpillement individualiste. La production devient industrielle, cadencée, standardisée. La démographie urbaine (l’augmentation de la population des villes), les impératifs hygiéniques (les lois sanitaires), le marché alimentaire (la consommation accrue de viande) sonnent le glas de la boucherie à la ferme ou de l’abattage artisanal. On tue des bêtes comme on assemble des voitures : à la chaîne. Le travail est strictement fractionné, compartimenté. La rentabilité est au cœur de l’entreprise. Car elle doit assurer son autofinancement. Toujours en avant. C’est la devise des abattoirs. Mais aussi le principe organisant leur fonctionnement. Les animaux rentrent vivant d’un côté et, après un trajet à sens unique bannissant tout contact étranger, ils ressortent du côté opposé dans les camions réfrigérés prêts à rouler vers les consommateurs. Métaphore d’un progrès linéaire sans bavures. Où la dignité de l’animal a aussi sa place. A Lausanne, les responsables des abattoirs ont toujours siégé à la Société vaudoise pour la protection des animaux (SVPA).
Malheureusement le temps passe, la toute puissance fantasmée de la modernité s’essouffle. On découvre qu’elle a un prix. Trop élevé. Et que l’histoire avance parfois en reculant ou en zigzaguant. Sacrifiant l’utopie productiviste et hygiéniste au profit d’autres expériences. A l’image de l’abattage dit biologique qui renonce au déplacement du bétail et revendique une boucherie de proximité gage d’une meilleure qualité de la viande. Le retour à la ferme un temps délaissée. Ou le succès du «local», selon la terminologie à la mode, dans un monde pourtant global. md

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1038 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1038

Thématiques

En relation

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP