Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Exportations d’armes: le GSsA manque la cible

Par défaut de pragmatisme des initiants, le vrai scandale de la politique suisse d’exportations d’armes peut continuer

S’il ne pavoisait pas dimanche soir, Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) considérait néanmoins le résultat comme «un grand succès» et un signe de défiance à l’égard de la politique du Conseil fédéral. Et de souligner la progression de la revendication qui obtient 31,8% des suffrages contre seulement 22,5 en 1997. Rappelons qu’en 1972, la gauche faisait trembler l’industrie d’armement en réunissant 49,7% des voix sur son initiative pour «Un contrôle renforcé des industries d’armement et l’interdiction des exportations d’armes».

Le GSsA doit son échec à une ambition démesurée. La politique helvétique d’exportation d’armes n’est pas satisfaisante. Si la législation est formellement sévère, sa mise en oeuvre laisse à désirer (DP 1844). Une cohorte de professeurs de droit, ni pacifistes ni antimiliratistes, l’a rappelé au cours de la campagne: ni les Etats en guerre, ni ceux qui bafouent les droits humains ne sont privés de matériel de guerre made in Switzerland. Il y a donc matière à réformer le droit en vigueur, par exemple en limitant les exportations aux pays de l’OCDE ou aux Etats auprès desquels nous nous fournissons. Le GSsA a choisi de promouvoir une solution maximaliste, certes cohérente avec sa mission première de suppression de l’armée, mais éthiquement incompatible avec le maintien de cette institution: on ne peut prétendre garder les mains propres en s’abstenant de vendre des armes à l’étranger, en espérant que d’autres continueront à nous en vendre. 

En choisissant une cible hors de portée, il contribue à légitimer une politique tout à la fois illégale et moralement indéfendable.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/10250 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/10250

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP