Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Agriculture: La laine se défile

La laine suisse est en voie de disparition. Soumise aux contraintes du marché international, orpheline de toute protection douanière, elle risque de servir de combustible pour les usines d’incinération. Les recettes de la vente directe ne couvrent plus les frais élevés de production en raison de la modestie des troupeaux (400 000 unités en tout) et du profil tortueux, voire montagneux, des pâturages. Un kilo de laine se négocie aujourd’hui à 1,40 franc au maximum, alors que dans les années cinquante, il pouvait rapporter jusqu’à treize francs. A ce tarif, les éleveurs de l’époque tondaient encore les agneaux.
Dans le cadre de sa politique agricole (PA 2002), la Confédération a prévu de retirer son soutien à la collecte et au tri de la laine. De l’ordre de 800 000 francs pour cette année, la subvention sera de 600 000 en 2003, avant de s’éteindre en 2004. La Centrale suisse de laine indigène envisage ainsi d’effectuer sa dernière récolte cette année encore. Elle cessera ensuite ses activités. Il est vrai que le volume de laine traité par la Centrale est en chute libre. Il a passé de 602 tonnes en 1998 à 383 en 2001.
Faisant écho à une motion déposée au Conseil national, une pétition a été lancée en faveur d’un mandat de prestation qui assure la survie de la Centrale et maintienne la production de laine suisse. Ressource naturelle et renouvelable, la laine a une valeur écologique appréciable, car l’élevage ovin contribue de façon remarquable à l’entretien du paysage. De plus, elle encourage l’aménagement de petites unités artisanales transmettant et enrichissant un savoir-faire acquis de longue date.
Au premier abord, la défense d’une matière première rare à la saveur un rien anachronique, semble être le combat folklorique d’une poignée d’irréductibles réfractaires au changement. En réalité, ce sont ces poches de résistance au grand marchandage international qui alimentent la pluralité nécessaire à la concurrence. Si le prix est un élément déterminant pour le choix du consommateur, il n’est pourtant pas exclusif. La qualité du produit, son ancrage dans un environnement naturel, culturel et social, influencent à leur tour sa décision. La sauvegarde et le développement de modes alternatifs de production de biens de consommation rares, comme la laine, à des coûts supportables passent par le soutien raisonnable et réglementé de l’Etat. Seul arbitre et garant d’une économie libérale et multiple. md

Informations auprès de la Coopérative européenne Longo maï, Le Montois, 2863 Undervelier.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/1025 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/1025

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP