Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

«Patrimoine suisse» contre Jean Nouvel à Calvinopolis

La frilosité des Genevois à l’égard de leurs musées vient de loin

Genève a mal à ses musées. Le Musée Rath est fermé pour rénovation jusqu’au printemps 2009. Le Cabinet des estampes va bientôt l’imiter. Le Musée d’art et d’histoire est en mauvais état, mal ou pas entretenu depuis longtemps. En juin dernier, un plafond s’est effondré dans l’une des salles d’exposition. Depuis, toutes les salles du département des beaux-arts sont fermées et la direction des musées genevois a organisé à la hâte une exposition intitulée «Patrimoine en danger» (jusqu’au 30 mars). Elle présente les pièces les plus célèbres de l’institution pour attirer l’attention sur la vétusté du cadre bâti. Un peu comme on indique «trous en formation» sur les routes mal entretenues.

Parallèlement on se livre à des travaux d’urgence en attendant plus et mieux. Mieux, c’est le projet de l’architecte français Jean Nouvel, primé lors d’un concours, qui propose d’investir la cour intérieure par une extension dans le cadre d’une rénovation / transformation du bâtiment existant. Un bâtiment inauguré en 1910, oeuvre de l’architecte genevois Marc Camoletti, de style néo-classique provincial, lourd et massif, aux symétries répétées et à l’organisation intérieure, notamment les escaliers et les distributions, très confuse.

La section genevoise de Patrimoine suisse défend pourtant ce bâtiment. Elle revient ainsi à de vieux démons qui faisait d’elle dans les années 60 et suivantes – elle s’appelait alors Société d’art public –, l’association de défense des beaux quartiers au sens donné à ce terme par Louis Aragon et d’une notion élitaire et académique de l’esthétique. Elle s’oppose au projet de Nouvel au nom d’une architecture sans qualité et en défendant la cour intérieure actuelle, un lieu laissé pour compte dans le projet d’origine.

Quelqu’un doit sourire, rire n’était pas son genre, dans sa demeure éternelle, si l’éternité existe, c’est Jean Calvin. Si Genève a été et reste réfractaire aux arts de la peinture et de la sculpture, c’est sans aucun doute à cause du réformateur sévère. L’esprit d’austérité qu’il a imposé par l’intermédiaire des ordonnances somptuaires1 a traversé les siècles – au 18ème siècle encore il était interdit de posséder des tableaux et des sculptures – et explique pour une grande part les faiblesses des musées genevois. La frilosité de la bourgeoisie du cru, refusant le mécénat dans ce domaine, explique le reste2.

Tout ceci n’augure hélas rien de bon pour le projet de Jean Nouvel, car outre l’opposition de Patrimoine suisse, la Municipalité qui ne peut supporter seule l’investissement de 80 millions de francs espère en trouver la moitié dans les poches des donateurs privés.
_____

1 Le 11 octobre 1558, à la requête du Consistoire, le Conseil général publie les premières ordonnances contre le luxe des habits et des banquets. Ces ordonnances, dite somptuaires, sont renouvelées et sanctionnées par une décision du Conseil des Deux Cents après la mort de Calvin. Destinées à combattre le luxe et les dépenses inutiles, elles seront constamment renouvelées et complétées jusqu’à la fin du dix-huitième siècle.

2 Sauf trois non-originaires: Josef Muller, Martin Bodmer et Jean Bonna dont les musées et collection corrigent un peu cette image frileuse.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9786
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9786 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP