Mode lecture icon print Imprimer

Disparition: Jeanlouis Cornuz, chroniqueur

Son nom est associé à 20 ans de la vie de DP

icone auteur icone calendrier 19 octobre 2007 icone PDF DP 

Thématiques

A raison d’une chronique par semaine, rédigée avec une fidélité et une régularité sans défaut, Jeanlouis Cornuz a publié dans Domaine Public mille et un billets. C’est le chiffre, oriental, d’une collaboration de 20 ans, de 1972 (lancement de DP hebdomadaire) à 1992.

Cette chronique était, de tous les articles, un des plus lu. D’abord parce qu’elle était signée, en opposition à la signature collective des numéros que DP pratiqua longtemps. Mais surtout, Jeanlouis Cornuz disait «je», se situait, en balade avec son chien qu’il appelait Freiherr, ou réagissant à un article, ou commentant une lecture, ou écrivant d’Italie, ou racontant une bonne histoire vaudoise. Si on peut faire cet anachronisme, chaque semaine, dans Domaine Public, il tenait son blog.

Il utilisait sa maîtrise de l’allemand pour faire passer des thèmes de débat développés outre Sarine, notamment dans l’Arbeitszeitung (AZ). Sa connaissance politique de la Suisse allemande était nourrie, au-delà de l’actualité, par ses travaux sur Gottfried Keller, quand le radicalisme zurichois était un authentique mouvement de gauche!

Jeanlouis Cornuz, autre facette de son originalité, a travaillé, dans la littérature française, sur des auteurs engagés politiquement, Roger Martin du Gard, Michelet, Dhôtel, sans parler de Victor Hugo dont il a présenté l’œuvre par un avant-propos à chaque volume de l’édition des œuvres complètes publiées par Rencontre. C’était un choix qui le distinguait des admirations qu’imposait la pensée dominante de gauche et qui donnait à ses chroniques, sous leur spontanéité, leur profondeur de champ, leur humanisme.

Ces chroniques de DP sont dans leur totalité une histoire de notre vécu politique, une œuvre.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9656
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9656 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

  • Oui, Jeanlouis CORNUZ a marqué par sa personnalité et son indépendance, et je me joins à votre hommage. Je crois que je lisais, depuis si longtemps, chaque article qu’il publiait. Court, net, tranchant, sans arrière-pensée polémique, chaque billet écrit dans DOMAINE PUBLIC par cet « honnête homme » manifestait la nécessité de développer dans notre société un humanisme clair et « prêt à l’emploi ». J’ai conservé quelques-uns de ses articles qui m’aidaient à m’orienter dans cette démarche. Sa modestie rendait crédible son discours et je voudrais encore pouvoir lui dire MERCI !

Les commentaires sont fermés.