Mode lecture icon print Imprimer

Délinquance: gare à l’angélisme

Ce ne sont pas les propositions de Chantal Galladé qui font le lit de l’UDC

icone auteur icone calendrier 16 juillet 2007 icone PDF DP 

Thématiques

D’accord avec Alex Dépraz pour ce qui est de l’initiative de l’UDC. Le scénario des nationaux-conservateurs est maintenant bien rodé. Proposer une mesure simple et radicale à un problème d’actualité qui a frappé l’opinion, une manière de montrer que, contrairement aux autres formations politiques, le parti est à l’écoute de la population et prompt à réagir. Le tout sans souci aucun de faisabilité et d’efficacité.

Mais attention de ne pas pécher par excès contraire. Face à la délinquance, la prévention seule ne fait pas le poids. Education et réhabilitation certes, mais sans exclure la sanction. Les réactions à gauche aux propositions des socialistes zurichois Chantal Galladé, candidate au Conseil des Etats, et de son collègue le pénaliste Daniel Jositsch, qui vise un siège au Conseil national, ne sont guère compréhensibles. Prétendre que ces deux camarades succombent aux sirènes de l’UDC, c’est leur faire un mauvais procès. La proposition qui a fait les gros titres – prévoir des peines privatives de liberté pour les jeunes au-dessous de 15 ans – a été sortie de son contexte. Il ne s’agit pas de mettre systématiquement en prison des mineurs de moins de 15 ans, mais d’ouvrir la possibilité exceptionnelle de mise en détention dans un établissement approprié lorsque cette limite d’âge n’est pas tout à fait atteinte. Quant aux autres mesures, elles concernent dans leur majorité l’éducation.

Galladé et Jositsch ont compris que le discours apaisant – qui va de la négation du phénomène au rappel que le dispositif légal est suffisant – fait le lit de l’UDC. Et que pour contrer le simplisme séducteur de ce parti, il est nécessaire d’affirmer des positions claires et concrètes.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9588
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9588 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

  • 1
    Giorgio Zürcher says:

    Je suis tout à fait d’accord avec la thèse de l’article. Il y a beaucoup de gens qui, à la place d’analiser une proposition, regardent tout simplement de quelle part elle vient… et qui depuis des disaine d’années soutiennent toujours les mèmes opinions sur tous les sujets sans s’apercevoir que le monde change rapidement. Et encore pire, ils sont disposer à fausser les données pour soutenir leur thèses, notamment sur la délinquence des jeunes étrangers.
    Si on analise rationnelement la réalité, on constate que les problèmes complexes nécessitent normalement de mésures de différent types pour être resolus.

Les commentaires sont fermés.