Mode lecture icon print Imprimer

L’UDC n’est pas digne de gouverner

Même lorsqu’elle approuve un projet (la 5e révision de l’AI), l’UDC le fait d’une manière inacceptable

icone auteur icone calendrier 21 avril 2007 icone PDF DP 

Thématiques

«Paresseux, fainéants, parasites sociaux parmi lesquels les étrangers sont particulièrement nombreux»; «balkanisation de l’AI». Les termes employés par le communiqué de presse officiel de l’UDC sur la 5ème révision de l’assurance invalidité sont tout simplement inacceptables. Même les esprits les plus critiques par rapport au fonctionnement de l’assurance sociale fédérale ne peuvent être que choqués par ce vocabulaire nauséabond.

Il ne s’agit pas d’un dérapage mais d’une stratégie. L’UDC n’analyse pas objectivement les dysfonctionnements de l’AI; elle ne plaide même pas pour «la réinsertion plutôt que la rente», qui est l’objectif déclaré de la révision soumise au référendum populaire (cf. l’article d’AG du 17 avril 2007). Elle stigmatise les personnes parmi les plus fragiles et désigne des boucs émissaires, étrangers de préférence. Le tout en invoquant une étude scientifique: elle en cite les chiffres mais pas les conclusions. Ce n’est pas parce qu’une catégorie est surreprésentée dans les statistiques de l’AI qu’elle abuse forcément du système. La campagne sur la 5ème révision de l’AI démarre mal.

A l’approche des élections fédérales, il faut le marteler. Ces méthodes disqualifient l’UDC comme parti gouvernemental. La règle devrait non seulement s’appliquer au niveau fédéral mais aussi au niveau cantonal où les populistes ne peuvent d’un coup de baguette magique devenir fréquentables. Urs Schwaller, chef du groupe PDC aux Chambres fédérales, affirme dans Le Temps (20.4) que l’UDC est un adversaire. Toutes les forces démocratiques de ce pays doivent en prendre conscience et en tirer les conséquences: ériger une barrière autour de ce parti et ne pas lui emboîter le pas.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9495
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9495 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

  • 1
    rivage says:

    Approuvé.

    C’est simple, ne pas réélire notre Le Pen helvétique qui a fait sortir de l’ombre tout le racisme et la haine dont nous sommes capables.

    Les parlementaires en auront-ils le courage?

Les commentaires sont fermés.