Mode lecture icon print Imprimer

La Weltwoche aboie et Monika Stocker passe

Voilà treize ans que Monika Stocker dirige le Département des
affaires sociales de la Ville de Zurich, avec une énergie et une
capacité d’innovation formidables. C’est sans doute son talent et son
engagement qui valent à la municipale verte de polariser l’attention, les critiques et la mauvaise foi
d’une presse prompte à dénoncer les abus et les dérives.

icone auteur icone calendrier 30 mars 2007 icone PDF DP 

Thématiques

Voilà treize ans qu’elle dirige le Département des affaires sociales de la Ville de Zurich, avec une énergie et une capacité d’innovation formidables. C’est sans doute son talent et son engagement qui valent à la municipale verte Monika Stocker, la mieux réélue l’an dernier juste derrière le président Elmar Ledergerber, de polariser l’attention, les critiques et la mauvaise foi d’une presse prompte à dénoncer les abus et les dérives – chez les autres évidemment, en clair à gauche.

C’est ainsi que depuis plusieurs années, et tout spécialement ces dernières semaines, la Weltwoche, proche de l’UDC et thuriféraire de Christoph Blocher, mène une véritable campagne contre Monika Stocker, incarnation d’une politique sociale inconditionellement généreuse, en particulier à l’égard des immigrés, tous statuts confondus. Au point que les bénéficiaires de l’aide publique n’auraient plus le moindre intérêt à sortir de cette confortable dépendance.

Monika Stocker laisse passer les attaques les plus massives, trop manifestement outrancières pour être prises au sérieux. En revanche, la mise en exergue de cas-limite oblige à chaque fois la municipale à monter au créneau pour défendre le travail d’une administration qui se sent fière de l’accompagnes dans ses entreprises les plus innovantes. Généralement couronnées d’un succès qui ne peut survenir avant un certain temps d’expérimentation. Courageusement, Monika Stocker va de l’avant. Sans doute confortée par le fait de susciter le débat en des termes souvent inattendus. La droite résiste d’abord à ses propositions de collaboration, puis la félicite de savoir négocier des partenariats avec le secteur privé, par exemple pour lutter contre le chômage des jeunes. De son côté, la gauche se méfie d’abord de ces emplois à temps partiel et bas salaires pour les jeunes sans boulot, puis reconnaît le très bon taux d’intégration professionnelle ainsi obtenu. Autre exemple: bonne tacticienne, la municipale semble d’abord donner des gages à la droite en préparant la mise sur pied d’un réseau d’inspecteurs sociaux, puis elle voit la gauche réclamer l’avancement du projet, désormais en cours de réalisation.

A grande ville, grands problèmes et grands moyens, dures attaques et beaux élans. Question d’imagination et de courage politiques. Monika Stocker n’en manque pas. Ni d’ailleurs sa Municipalité de vision.

________________________________________________________

Signées Alex Baur, les attaques de la Weltwoche ont cumulé dans les dernières livraisons de l’hebdomadaire zurichois, datées des 1er, 8, 15 et 22 mars. Voir par exemple, pour celles et ceux qui lisent l’allemand, l’article paru le 15 mars sous le titre Vernebelungsstrategie. Edifiant.

Autres articles de  DP sur Monika Stocker
Les oubliés de la protection sociale, DP n°1604 (Jean-Daniel Delley)
Travailleurs auxiliaires, DP n°1648 (André Gavillet)
Asile – une autre politique d’immigration, DP n°1657 (Marco Danesi)
Saint-Gall, le précurseur, DP n°1662 (Carole Faes)
Partenariat public-privé, DP 1686  (Yvette Jaggi)

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9480
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9480 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.