Mode lecture icon print Imprimer

Religions : apprentissage de la différence

Le canton de Zurich introduit un enseignement obligatoire au niveau primaire dénommé « Religion et Culture ». C’est l’épilogue d’une confrontation entre militants chrétiens et partisans de la laïcité.

icone auteur icone calendrier 16 mars 2007 icone PDF DP 

Thématiques

Il y a trois ans, le gouvernement cantonal zurichois supprimait les leçons d’histoire biblique du programme des écoles primaires. Officiellement pour faire des économies. Mais, dans les faits, l’enseignement dans l’école laïque de la religion dominante faisait problème. La société, autrefois relativement homogène, devient cosmopolite. Elle compte un nombre grandissant de non chrétiens, de musulmans, d’athées ou d’agnostiques. Les militants chrétiens ont réagi et recueilli facilement  50’000 signatures pour une initiative réclamant le retour à l’école de l’histoire biblique.

Les guerres de religions sont les plus sanglantes. Les Zurichois sont parvenus à trouver une solution pacifique est novatrice. L’enseignement de la religion, obligatoire pour tous, ne sera pas propagateur de la foi. Il montrera l’importance qu’a exercé – et qu’exerce encore – la religion dans la culture de chaque société. Priorité sera donnée au christianisme,  qui a façonné l’histoire européenne. Mais les autres religions ne seront pas ignorées. Cet apprentissage de la différence devrait contribuer à désamorcer les réactions de type xénophobe. Une connaissance, même élémentaire, de l’islam, devrait combattre l’hostilité à l’ouverture de mosquées et permettre d’éviter l’amalgame entre cette foi et le terrorisme. La présentation de la différence ne saurait passer sous silence l’athéisme et l’agnosticisme. Le canton offrira une formation complémentaire aux instituteurs et institutrices pour leur permettre de mettre en pratique ce programme exigeant. Des enseignants qui devront savoir mettre entre parenthèse leurs propres convictions.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9454
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9454 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

  • C’est une bonne nouvelle. Au Tessin également il y a un projet de réforme de l’enseignement de la religion qui va en cette direction, combattue par l’église catholique. Les protestants sont plus disponbles, les musulmans aimeraient compléter le choix actuel (enseignement catholique, enseignement protestant) avec l’enseignement de la religion islamique.

Les commentaires sont fermés.