Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Prix du livre: La charge d’Internet

La
vente en ligne menace davantage les librairies, grandes et petites, que
la concurrence exacerbée entre les groupes d’éditions du monde
francophone.

Le débat actuel sur le prix unique du livre est singulièrement biaisé.
A priori l’idée est raisonnable : empêcher les grands groupes comme
Payot et la Fnac de proposer des rabais importants sur les nouveautés
et permettre ainsi aux petites librairies de survivre en proposant un
«service de qualité». Le prix du livre est très élevé en Suisse comparé
à nos voisins français. L’imposition d’un prix unique viserait sans
doute au maintien d’un prix élevé, qui permet de payer les salaires de
libraires bien formés, mais qui pénalise aussi le consommateur.

Mais le débat est basé sur des prémices discutables qui voudraient
faire passer la Suisse romande pour un marché fermé doté de ses propres
lois. Or rien n’est plus faux. D’abord le trafic frontalier est
important. Les Romands en visite à Paris ou à Lyon reviennent
généralement avec des cabas pleins de livres achetées au prix de nos
voisins. Et puis surtout il y a Internet, le non-dit, le tabou du
marché du livre. Pendant longtemps, malgré les frais de transport et la
TVA, il était nettement plus avantageux de se fournir sur des sites
français plutôt que dans des librairies helvétiques. Le mécanisme est
simple : le livre est feuilleté en librairie et commandée le soir
devant l’écran.

Les choses ont un peu changé, un peu seulement, en raison de la baisse
du franc suisse face à l’euro et surtout des rabais des grands
libraires. Rien ne vaut un exemple concret. Nous nous sommes mis à la
place d’un lecteur désireux d’acheter trois ouvrages : l’événement de
la rentrée, Les Bienveillantes de Jonathan Littel vendu chez Payot avec
un rabais de 20%, le dernier John Irving, Je te retrouverai, et le
Petit Larousse illustré. En France, ces trois livres sont vendus sur
tous les sites consultés au même prix, tarif unique oblige en vigueur
de l’autre côté de la frontière, soit 79,33 euros. Les livres paieront
2,4% de TVA à l’entrée en Suisse, soit 81,23 euros, même s’il arrive,
pour des petits colis, que les douanes oublient de calculer cet impôt,
nous en avons déjà fait l’expérience.

La tarification des frais de transports ensuite varie d’un vendeur à
l’autre. Amazon est de loin le plus intéressant qui facture un prix
unique de 5 euros quel que soit le nombre de livres envoyés. Après
conversion en franc suisse au cours du jour, particulièrement
désavantageux en ce moment pour l’acheteur suisse, soit 1,59 franc pour
1 euro, nous parvenons pour nos trois livres à des prix en francs de
137.10 pour Amazon, 149.66 pour la Fnac et 148.61 pour Alapage.

Un achat direct chez Payot revient à 134,10 et par correspondance à
142. Sans les 20% de rabais du best seller, le prix serait plus élevé
que celui des sites de vente français. Amazon est de toute manière
nettement moins cher dès l’instant où l’achat porte sur un nombre assez
élevé d’ouvrages ne bénéficiant pas du rabais des nouveautés et
rappelons-nous que la conjoncture est très défavorable au franc suisse.

La conclusion est simple : les grands groupes ne luttent pas contre les
petites librairies en cassant les prix, mais d’abord contre les sites
de vente par Internet basés en France. Alors un prix du livre
réglementé, pourquoi pas, mais à condition d’être concurrentiel sur un
marché où Internet prend de plus en plus de place, et donc en baissant
substantiellement les prix.   

jg

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9293
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9293 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP