Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

La «Nouvelle Question Jurassienne» : Penser le Jura autrement

Jean-Claude
Rennwald
, conseiller national (PS/JU), analyse les projets soumis à
l’étude de l’Assemblée interjurassienne en vue d’une solution
définitive des conflits et des problèmes qui agitent la région. Parmi
les pistes évoquées, il privilégie la création d’un canton réunissant
les six districts.

En 1994, le Conseil fédéral, les gouvernements jurassien et bernois
décidaient d’institutionnaliser le dialogue interjurassien pour
chercher à résoudre le conflit jurassien. Ainsi naissait l’Assemble
interjurassienne (AIJ), qui regroupe des représentant-e-s du canton du
Jura et du Jura bernois. Onze ans plus tard, en septembre 2005,
celle-ci commence enfin le travail concret : elle a reçu le mandat (de
la part du Conseil fédéral, des cantons du Jura et de Berne) d’étudier :

1.    la création d’une nouvelle entité politique réunissant le Canton du Jura et le Jura bernois ;

2.    les institutions interjurassiennes et le statut particulier du Jura bernois (2003) ;

3.    d’autres possibilités.

Les travaux ont commencé et les résultats des différentes commissions
sont très attendus, d’ici deux ans. Que penser de ces trois pistes ?

L’étape interjurassienne

Le statut particulier du Jura bernois, deuxième piste du mandat, n’est
pas une solution satisfaisante pour cette région. Les député-e-s de la
région au Grand Conseil bernois sont proportionnellement peu nombreux ;
le Conseil du Jura bernois a des compétences limitées (domaine culturel
surtout). Quant aux institutions interjurassiennes, si elles sont
nécessaires (pour des raisons de masse critique et financière), elles
ne peuvent constituer qu’une étape intermédiaire vers l’abolition de la
frontière cantonale entre le Jura et le Jura bernois.

Quant à la troisième piste évoquée, elle a pour avantage d’ouvrir la
réflexion, mais les forces limitées de l’AIJ et le délai court qui lui
est imparti font craindre que cela n’aboutisse à rien de concret. Il
faut certes se demander si l’avenir du Jura n’est pas dans un espace
plus large : supercanton de l’Arc jurassien (canton du Jura, Jura
bernois et canton de Neuchâtel), régions transfrontalières, etc.
Toutefois, viser (trop) haut est souvent la solution pour que rien ne
bouge… avant longtemps.

Je reste convaincu qu’il faut privilégier la création d’un canton à 6
districts (cf. Jean-Claude Rennwald, Nord-Sud : le partage,
Courrendlin, CJE Communication, 1995.), c’est-à-dire la première piste
du mandat de l’AIJ. Elle reprend l’initiative «Un seul Jura» déposée
par le Mouvement autonomiste jurassien en 2003 et le rapport de la
Commission Widmer, où quatre conseillers d’Etat romands proposaient, en
1993, ni plus ni moins que de réconcilier les deux parties du Jura par
la création d’un nouveau canton dans un délai de sept ans…

Nouveau canton, canton nouveau

La volonté de réunir le Jura ne correspond toutefois pas à un «remake»
de la Question jurassienne des années septante. Le problème reste
certes politique, mais il se pose aussi dans d’autres termes : comment
donner à la région jurassienne un maximum de chances pour résister aux
mutations économiques actuelles, par exemple le démantèlement
industriel, et faire valoir ses atouts sur les scènes nationale et
internationale ? C’est cette question qui permettra, par ailleurs,
d’intéresser les jeunes et les nouveaux habitant-e-s qui n’ont pas
connu l’effervescence du passé : pour eux, la Question jurassienne ne
peut avoir un sens que si elle participe au dynamisme économique,
social et culturel de la région jurassienne. On peut aussi rêver que,
une fois encore, les espoirs de créer un Etat «nouveau», avec de
nouveaux droits et de meilleures conditions de vie pour les
étrangers-ères, les femmes, les travailleurs-euses, les familles, etc.
mobilisent la population.

Le Jura bernois se sent isolé et négligé dans le grand canton de Berne.
Le Jura souffre de sa petitesse. Réunis, ils pourraient avoir une
taille critique intéressante pour travailler de manière autonome à leur
développement. Pendant longtemps, les Jurassien-ne-s du canton du Jura
ont pensé qu’il leur suffirait d’accueillir à bras ouverts les
concitoyen-ne-s du Jura resté bernois qui le désiraient. Rien n’est
plus faux : un nouveau canton doit naître d’un réel partage de
souveraineté, du pouvoir et des compétences entre les deux régions. Sur
le terrain, cela signifie que le Canton du Jura, ses responsables, ses
partis politiques, ses institutions devront renoncer à certaines de
leurs prérogatives. Le paysage des hôpitaux, des écoles, le paysage
politique, le choix de la capitale cantonale, tout sera repensé et
chamboulé. Il est par exemple clair que le parti démocrate-chrétien
perdra l’hégémonie qui est la sienne dans le canton du Jura, au profit
des partis socialiste et radical. De plus, les Jurassien-ne-s doivent
faire un bilan critique de leur canton, pour admettre qu’il n’a pas su
mettre en place des projets susceptibles de le rendre suffisamment
attractif.

Le Jura historique est à un tournant de son histoire. Dans un avenir
relativement proche, il sera possible de répondre à cette question
centrale : L’assemblée interjurassienne aura-t-elle su relever le défi
consistant à jeter les bases d’un nouvel ensemble politique, original
et audacieux, capable de rassembler citoyennes et citoyens des deux
parties du Jura francophone, de mieux faire entendre sa voix sur la
scène fédérale et de s’intégrer dans l’Europe des régions ? Cela
dépendra de l’engagement et de l’enthousiasme des membres de l’AIJ,
mais davantage encore de la mobilisation des populations concernées. Or
force est d’admettre que jusqu’ici l’AIJ a travaillé en vase clos. La
capacité de l’AIJ à régler définitivement la Question jurassienne passe
notamment par une remise en cause fondamentale de cette pratique.

   

Jean-Claude Rennwald

Les opinions exprimées par l’auteur n’engagent pas DP. Le chapeau est de la rédaction.

Réaction :

Un seul Jura??? – (moineaux) – 06.10.2006

Comme
les autres médias romands, DP s’intéresse beaucoup aux thèses du canton
du Jura. En fait, la majorité des habitants du Jura bernois sont
beaucoup plus satisfaits de la place qui leur est faite dans le canton
de Berne que ne le laisse entendre J-C. Rennwald. La minorité
francophone a de droit un siège à l’exécutif cantonal, elle est
favorisée par les divisions administratives et enfin son nouveau
Conseil régional a des attributions intéressantes même si les
Jurassiens
(qui aiment parler à notre place) les minimisent.
Il n’est donc pas vrai que « le Jura bernois se sent isolé et négligé »
dans le canton de Berne. Le pasteur neuchâtelois que je suis, venant
terminer son ministère à Reconvilier (JB) où il s’est plu, a découvert
que la mentalité et les moeurs politiques des gens du nord étaient bien
différentes de celles du sud. A la retraite où je pouvais choisir mon
lieu de vie, je n’ai pas éprouvé le besoin de quitter le Jura bernois
et je me suis installé à La Neuveville (JB). Mais je ne serais pas du
tout heureux si le Jura nord arrivait dans la ligne de son initiative,
Un seul Jura, à mettre la main sur le sud. Je pense qu’il échappe a
beaucoup de Romands que la « question jurassienne » en est une pour ceux
du
nord alors qu’elle est réglée pour la majorité de ceux du sud.
Maurice Reymond
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9251
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9251 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP