Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Ministère public fédéral : Dans l’oeil du cyclone

Derrière les querelles de personnes qui ébranlent le Ministère public de la Confédération se cachent des enjeux importants qui concernent la réforme de la justice pénale.

Carla del Ponte fut une très médiatique procureure de la Confédération.
Sans avoir son charisme, son successeur Valentin Roschacher a fait
régulièrement la couverture des journaux. En attendant le résultat de
l’enquête administrative chargée de faire la lumière sur les
informateurs peu recommandables du Ministère public, l’organisation
institutionnelle du parquet est aussi remise en question. Ce qui
apparaît comme un banal conflit de personnes cache des enjeux non
négligeables pour l’organisation de la justice pénale.

Le rattachement du Ministère public n’en finit pas de soulever des
débats. Illustration : le rapport mis en consultation par le Conseil
fédéral il y a tout juste un an évoquait six possibilités pour
regrouper sous un même toit la surveillance du Ministère public,
aujourd’hui partagée entre le Tribunal pénal fédéral et le Département
fédéral de justice et police (cf. ci-dessous). Contre vents et marées, le
Conseil fédéral continue de défendre un regroupement de la surveillance
de l’accusateur public dans le département de Christoph Blocher. Pas
question en théorie d’aller mettre son nez dans les dossiers d’enquêtes
: les autorités exécutives ne pourraient que formuler des instructions
générales sans interférer dans la conduite d’un dossier particulier.
Reste que l’indépendance d’un procureur soumis aux autorités politiques
serait sujette à caution. Les dossiers du Ministère public de la
Confédération, qui vont du terrorisme international au blanchiment
d’argent, contiennent des situations plus explosives que des amendes de
parking.

Les tâches du Ministère public vont de surcroît prendre de
l’importance. Le nouveau code fédéral de procédure pénale en
élaboration (cf. Les juges d’instruction en sursis , Alex Dépraz (ad), DP n°1675, du 27 Janvier 2006) s’imposera à la Confédération comme aux
cantons. Les juges d’instruction fédéraux, qui dirigent actuellement
les enquêtes et décident des mesures d’instruction, vont être
supprimés, ce qui conférera d’autant plus de pouvoir au Ministère
public. Certes, cette organisation implique un renforcement des
mécanismes de contrôle. Mais, appelé à traiter un dossier d’un bout à
l’autre de la procédure pénale, le Ministère public en sera le
principal pivot.

Dans sa version actuelle, le projet de code ne prescrit pas
l’organisation du Ministère public : seule son indépendance dans
l’accomplissement de ses tâches légales est garantie. Comme les
cantons, la Confédération demeure donc libre de rattacher le procureur
à l’un des trois pouvoirs. Entre définition des priorités dans la lutte
contre la criminalité, garantie de l’indépendance des autorités
judiciaires, et primat de la représentation parlementaire, ce débat
promet quelques belles envolées.

ad

Un procureur sous surveillance

Nommé par le Conseil fédéral, le Procureur général de la Confédération fait aujourd’hui l’objet d’une double surveillance :

  • le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone surveille
    l’activité spécifique du Ministère public : les juges statuent sur les
    recours interjetés contre ses décisions et surveillent de manière
    générale la manière dont les enquêtes sont menées.
  • le Département fédéral de justice et police exerce
    une surveillance administrative (gestions des finances, personnel).

Dans le rapport mis en consultation l’été dernier par le Conseil
fédéral, différentes autres solutions étaient évoquées soit de confier
la surveillance :

  • au Tribunal pénal fédéral
  • au Tribunal fédéral
  • au Département fédéral de justice et police
  • au Conseil fédéral
  • à une commission parlementaire
  • à un organe spécial mixte, composé de représentants des trois pouvoirs.

Le Conseil fédéral disait sa préférence pour une concentration de la
surveillance auprès du DFJP. Malgré les résultats très mitigés de la
procédure de consultation, le gouvernement a maintenu ce point de vue
en avril. Cette modification ne devrait toutefois intervenir qu’à
l’occasion de l’adaptation des autorités fédérales à la procédure
pénale unifiée, à l’horizon 2010.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9135
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9135 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP