Mode lecture icon print Imprimer

Livre : Quand l’éthique se payait l’économie

Un
ouvrage collectif, Parlons argent, examine les rapports changeants,
sinon problématiques, entre la morale et la richesse au cours de
l’histoire.

icone auteur icone calendrier 12 mai 2006 icone PDF DP 

Thématiques

Est-il moral d’être riche et donc d’admettre qu’il existe des pauvres ?
Voilà une question au moins aussi vieille que la naissance du commerce,
de l’écriture et des premières cités-états organisées. Un petit livre
collectif, Parlons argent, fait le point sur ce problème, sans
prétendre le résoudre. Il traite d’économie, de psychologie, d’éthique,
dans une perspective clairement protestante et écarte d’emblée la
vision du désir de richesse comme accaparement matériel ou
thésaurisation.

L’étude des grands capitaines d’industrie du XIXe et du XXe siècle, de
Andrew Carnegie à la famille Agnelli, montre clairement que leur but
était de se rendre indépendant pour réaliser leur passion et que leur
vision sociale était aussi naïve et idéaliste que celle des communistes
: réaliser une société d’abondance avec des biens accessibles à tous.
La richesse qu’ils ont accumulée est une conséquence presque seconde de
leurs activités. Il est d’ailleurs significatif que la plupart d’entre
eux ont redistribué une part non négligeable de leurs biens, à travers
fondations, hôpitaux ou soutien à la création artistique. Cette
situation a changé progressivement avec l’envahissement de toutes les
sphères de la société par l’économie dans les cinquante dernières
années et la recherche du profit à court terme.

Les contributions sur la vision de la richesse dans les textes
chrétiens primitifs sont passionnantes. Daniel Marguerat souligne que
dans la bible hébraïque le mot désignant l’argent, la monnaie, provient
d’une racine qui signifie désirer ardemment. Dans l’Ancien Testament,
l’attachement aux biens matériels est valorisé, car il est un signe de
la faveur de Dieu, mais il doit s’accompagner d’une redistribution aux
pauvres sous forme d’aumône. Renversement de situation avec
l’apparition du christianisme. Le récit oppose le service de Dieu et
l’argent, les perçoit comme deux puissances incompatibles.

Les Evangiles définissent quatre modèles dans le rapport à l’argent qui
ont influencé notre histoire et conservent toute leur importance
aujourd’hui. Deux de ces modèles sont des utopies radicales : le
dépouillement total qui court des ermites syriens à l’abbé Pierre ou à
mère Teresa en passant par les ordres mendiants du Moyen Age, et la
communauté de biens dont Daniel Marguerat repère la trace dans la
première église de Jérusalem, ainsi que chez les anabaptistes de la
réforme protestante, sans parler des utopies communistes.

Les deux autres modèles, plus aisés à pratiquer, proposés par Paul,
sont la collecte et le bénévolat. La collecte permet de recueillir des
fonds auprès des plus riches pour le fonctionnement de l’institution et
la redistribution aux pauvres, alors que le bénévolat est destiné à
permettre à ceux qui en ont les moyens de consacrer du temps et du
savoir-faire au service d’autrui. Paul qui était un réaliste ne
condamne pas les richesses, mais il demande que ceux qui les ont en
mettent une partie à disposition.    

Tout au cours de notre histoire, le rapport à l’argent et à la richesse
s’est développé en référence aux modèles parfois contradictoires des
récits religieux de l’origine du christianisme. Ces sources éthiques
étaient à l’arrière-plan des réflexions du croyant comme de celles de
l’athée. On peut se demander si aujourd’hui une continuité n’est pas
brisée et si l’économie ne se développe pas hors de toute référence à
autre chose qu’elle-même.  


Parlons argent
, sous la direction de Daniel Marguerat, Labor et Fides, Genève, 2006.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9075
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9075 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.