Mode lecture icon print Imprimer

Enseignement spécialisé : Hommage à Renée Delafontaine

icone auteur icone calendrier 28 avril 2006 icone PDF DP 

Thématiques

Dès
le milieu du siècle dernier, dans nos pays occidentaux, la situation
des personnes handicapées mentales évolue vers des formes
d’interventions plus actives et plus ouvertes. De puissants facteurs
favorisent ces changements : les avancées des sciences sociales, les
prises de conscience des familles, les possibilités de financement par
des systèmes d’assurances.
C’est dans ce contexte nouveau qu’intervient chez nous, en pionnière,
Renée Delafontaine (1921-2006), disparue il y a quelques semaines.
Renée Delafontaine, fibre terrienne – sa vie durant à Mont-Chervet
(Puidoux/VD) – élève des Beaux-Arts, assistante d’André Rey à Genève.
C’est tout un style : une foi inventive, une originalité élégante et
une cohérence intellectuelle. Une personnalité indépendante, qui ne se
laisse enfermer dans aucune formule, encore plus riche qu’on ne le
soupçonne même en l’ayant côtoyée régulièrement.
Par sa pensée, Renée Delafontaine opère un renversement audacieux dans
la manière de considérer les enfants et les adultes handicapés mentaux
: «ses premiers maîtres», a-t-elle répété si souvent. Elle décèle chez
eux leur nature profonde, dans le temps ralenti, dans l’espace mal
maîtrisé, dans les relations mal établies sinon coupées, comme dans
leur besoin d’estime de soi et d’animation de leur individualité. Pour
elle, chaque personne est unique et doit être reconnue, avec ses
différences pour qu’elle soit enfin comme tout le monde.
La création de son premier externat – Les Matines à Lausanne – en 1955
puis, l’année suivante, d’un premier service éducatif itinérant pour
les tout petits, donne une visibilité à ses conceptions. Dès lors
s’enchaînent, au sein de la fondation qu’elle gère avec une autorité
qui surprend, de nombreuses réalisations aux noms évocateurs : L’Elan,
La Cordée, Les Semailles. Elle y fait vivre et évoluer, dans des
classes, des ateliers de formation puis de production des élèves, des
apprentis et des travailleurs, êtres humains reconnus à part entière.
Ne nous y trompons pas, il faut beaucoup de savoir-faire, de constance
et de ténacité pour en arriver là. Renée Delafontaine mobilise des
familles désormais responsabilisées et si possible déculpabilisées.
Elle s’entoure d’un personnel psychopédagogique et social dont elle
recherche constamment le meilleur niveau de compétence. Par la suite,
les développements de sa fondation attestent la pertinence de sa
démarche initiale.
Renée Delafontaine a vu ses mérites distingués de son vivant : un
doctorat honoris causa de l’Université de Lausanne en 1981, un portrait
«Plans fixes» en 1993, le Grand Prix de la Ville de Lausanne en 1997.
Son influence demeure largement perceptible, au-delà de son
institution, au-delà de son canton d’origine. Au moment où les
approches économiques actuelles semblent fragiliser la situation des
personnes handicapées, il n’est pas sans importance de rappeler que
Renée Delafontaine n’a jamais perdu de vue le fil rouge du cœur.
Christian Ogay

Deux ouvrages de Renée Delafontaine sont disponibles aux Editions des sentiers à Lausanne :
Quand ils ont cassé leur ficelle… ou la victoire de la pensée sur les réactions émotionnelles massives
L’Eveil à la vie, jour après jour, une démarche éducative calligraphiée et illustrée par l’auteur.

Site de la Fondation Renée Délafontaine


DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9055
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9055 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.